Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

amazongo

Amazon Go : l’épicerie simplifiée

Daniel Rojas
Daniel
12 décembre 2016

Amazon fait le buzz en introduisant une nouvelle façon de faire ses courses : des épiceries intelligentes sans caisses ni files d’attente. Un nouveau paradigme dans le monde du retail.

La semaine dernière Amazon a surpris tout le monde avec une vidéo qui a vite fait le buzz sur internet : la présentation d’Amazon Go, un nouveau service qui révolutionne la façon de faire les courses. Comme une réplique de la marketplace en ligne, Amazon Go, permet aux consommateurs de prendre les articles et partir, sans file d’attente, sans passer par la caisse, et en payant automatiquement tous ses articles.

Cette nouvelle façon d’acheter est possible grâce aux mêmes types de technologies utilisées dans les voitures autonomes : vision par ordinateur, agrégation de données de plusieurs capteurs, et algorithmes de deep learning. Ainsi, le client peut sortir du magasin après avoir choisi ses articles et Amazon détecte avec précision ce qu’il a acheté.

Les étapes d’achat chez Amazon Go :

  1. Le client entre dans le magasin et s’identifie en passant son téléphone (avec l’application Amazon Go installée) sur une borne.
  2. Amazon combine les différentes technologies pour reconnaître ses achats. Chaque produit sélectionné est comptabilisé et si l’on repose un produit, il est automatiquement déduit de la liste de course.
  3. Le client sort du magasin avec ses articles et reçoit sa facture sur son téléphone.

Un démarrage en douceur

A ce stade, le nouveau modèle de shopping Amazon se limite aux employés de l’entreprise. Du point de vue client, il faut bien avouer que ce nouveau magasin semble avoir résolu ce que l’on supporte le moins : la queue interminable au Monoprix à 19h. Néanmoins, des magasins comme Amazon Go pourraient aussi signifier de nombreuses pertes d’emplois.

Les magasins ouverts au grand public aux Etats Unis verront le jour début 2017. En revanche, ils ne vont pas venir s’installer près de chez vous tout de suite.

Deux jours après la présentation de la vidéo, le journal américain The Wall Street Journal a rapporté qu’Amazon prévoyait d’ouvrir « plus de 2 000 magasins » mais la société a démenti l’idée. Amazon y voit davantage un « apprentissage » comme l’a déclaré la porte-parole, Pia Arthur. Compte tenu de l’habitude de la société de Seattle de communiquer de façon très parcimonieuse sur ses projets, difficile de savoir qui croire.

Jusqu’à présent Amazon a agit prudemment pour ouvrir ses propres magasins. Sa première librairie à Seattle a ouvert l’année dernière et deux autres ont ouvert depuis. Deux magasins supplémentaires doivent bientôt ouvrir, ce qui reste symbolique au regard du poids de l’entreprise dans l’économie numérique.

Si le concept fonctionne aussi bien que le buzz généré, il est certain que cet « apprentissage » d’Amazon permettra d’étendre le concept. Reste à désormais à savoir si la stratégie du géant de l’e-commerce est de s’engager dans l’ouverture de ses propres magasins ou de devenir une plateforme de service pour permettre aux autres enseignes de déployer ce nouveau concept. Une chose est en tous cas certaine : aucune expérience utilisateur actuelle ne s’approche de celle que vient de présenter la firme de Seattle.

Que pensez vous de cette nouvelle façon de faire ses courses ?


Daniel Rojas
Ecrit par
Daniel Rojas
Partager
Commentaires (1)

Merci de poster votre commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*