Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

NL

Augmentez ou baissez votre température avec Embr Wave

LD
Lilas
26 mars 2019

Embr Wave est un bracelet connecté capable d’augmenter ou de baisser la température ressentie de votre corps d’environ 10 degrés. Que se cache-t-il derrière cette création aux airs de science fiction ?

N’êtes vous déjà pas entré dans une salle de réunion beaucoup trop chaude ou trop froide à votre goût ? À l’instant même où vous vous vous êtes aventuré pour régler le chauffage ou ouvrir une fenêtre, vous avez dû affronter les regards réprobateurs de vos collègues. C’est un fait : la température dans une pièce que l’on partage avec d’autres est le fruit d’un compromis et d’une entente (plus ou moins) cordiale.

Embr Wave, un bracelet connecté équipé d’un thermostat, ambitionne de changer ce contrariant état de fait. Attaché à votre poignet, il vous permet d’augmenter ou de baisser votre température ressentie de cinq degrés. Non, non, pas de science-fiction, on vous assure, le produit existe bien. Comment fonctionne-t-il ? Et quelles sont ses caractéristiques ? Yellow vous dit tout.

Image du Embr Wave extraite du site internet officiel du bracelet
Image du Embr Wave extraite du site internet officiel du bracelet

Pas tous égaux devant la température

Selon une étude publiée en 2015 par l’université de Maastricht, les femmes préfèrent généralement des températures de 10 degrés plus chaudes que les hommes. Il y a une raison scientifique à cela : les femmes ont tendance à être plus petites que les hommes et ont un rapport surface / volume corporel plus élevé que les hommes, ce qui entraîne une perte de chaleur plus rapide. C’est pourquoi les femmes disent souvent que les thermostats au travail sont mal réglés : elles ont plus facilement froid que les hommes dans un espace climatisé. Le bracelet connecté de Embr Labs veut remédier à cette situation en s’accrochant à votre poignet — là où vous ne pouvez pas le perdre. Il vous protége ainsi à la fois de votre salle de bureau sur-climatisée et de votre voiture surchauffée.

La température : une question de perception

Développé par un groupe de diplômés de MIT, le bracelet Embr Wave a mis cinq ans à voir le jour. Et ce n’est pas parce que c’est un objet tout droit sorti d’un film de science-fiction et capable de réellement changer la température corporelle. Navrés de vous décevoir, mais Embr Wave ne fait pas réellement grimper ou redescendre le thermomètre : il agit tout simplement sur votre perception. Quand vous réchauffez vos mains au-dessus d’un feu ou d’un radiateur par un temps froid, vous ne faites pas grand-chose pour réchauffer votre corps. Cependant, cette action vous donne une sensation de chaleur disproportionnée dans tout l’organisme. C’est parce que par temps froid, la température locale de vos mains et de vos pieds détermine votre confort, explique Hui Zhang, chercheuse scientifique au Center of the Built Environment de l’UC Berkeley dans Wired. Si vos mains ou vos pieds sont froids, tout votre corps aura froid. Zhang assure que les réchauffer en premier est le moyen le plus rapide de se sentir chaud.  Ce sont ses recherches, découvertes par les fondateurs d’Embr Labs en 2013, qui ont inspiré le prototype Wave. Par temps chaud, le refroidissement de la tête est l’endroit le plus efficace, mais il serait difficile d’y installer un appareil. C’est pour cela que le meilleur endroit pour envoyer une sensation de réchauffement ou refroidissement au corps est le poignet.

Petit mais costaud

Le fonctionnement du bracelet est basé sur les travaux du physicien français Peltier. Plutôt que de fournir un flux continu de chaleur ou de froid, l’appareil envoie de courtes ondes de fluctuation de température. C’est un peu contre-intuitif, mais cette méthode est en fait le moyen le plus efficace de modifier votre perception de la température et de procurer une sensation de relaxation thermique.

À l’approche du lancement du bracelet en 2018, l’équipe de Zhang a d’ailleurs étudié précisément son efficacité. Ses études modélisant les sensations de confort thermique chez des sujets avaient déjà montré que les applications localisées de chaleur et de refroidissement peuvent amener une personne à percevoir un changement de température du corps entier. Cependant, son équipe de recherche s’attendait à ce que le bracelet couvre une zone du poignet trop petite pour avoir un effet marqué sur les sujets testés. Mais les résultats les ont surpris. Le bracelet est doté de sept niveaux de température ; Zhang raconte dans Wired qu’elle a testé les niveaux modérés (trois et cinq). Après seulement trois minutes d’utilisation de la fonction refroidissement, les sujets ont ressenti une moyenne de 10 degrés plus frais. La vraie inconnue reste le succès du bracelet. Alors que la firme américaine Intel a elle aussi annoncé son bracelet connecté de confort thermique (nommé Wristify), il faudra voir si celles et ceux qui souffrent de problèmes thermiques seront prêts à débourser 300 dollars. Le temps nous le dira…


LD
Ecrit par
Lilas D
Journaliste, chercheuse et consultante. Depuis Berlin, j'écris sur les enjeux sociétaux des technologies et questionne le futur que nous sommes en train de construire.
Partager
Commentaires (0)

Merci de poster votre commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

S’inscrire
à la newsletter