Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

Toilettes-1080-1080

Bill Gates réinvente les toilettes pour la planète

LD
Lilas
19 novembre 2018

La semaine dernière, Bill Gates, en déplacement à Shanghai, a annoncé que sa fondation allait investir 200 millions de dollars pour réinventer les toilettes. Mais pourquoi ces appareils domestiques intéressent-ils tant le papa de Microsoft ?

Le 6 novembre dernier se tenait à Shanghaï la “Toilet Expo”, qui comme son nom l’indique réunissait les industriels et fabricants de toilettes venus du monde entier. Parmi eux, un invité de marque qui avait fait le déplacement alors que la Chine et les États-Unis sont en froid commercial : Bill Gates, le fondateur de Microsoft, était là pour défendre le prototype de sa fondation.

Depuis 2015, la Bill & Melinda Gates Foundation soutient un programme de recherche et développement destiné à créer des toilettes capables de fonctionner dans les régions en développement coupées du réseau d’eau courante. Après avoir financé un programme de toilettes sèches, la Fondation a planché sur une innovation pour laquelle elle cherche désormais un partenaire commerciale. Elle estime que ce marché des toilettes “réinventées” pourrait représenter 6 milliards de dollars d’ici 2030. Mais que permettent vraiment les toilettes de Bill Gates ?

IMG 2018-11-12 at 16.07.32

Un défi mondial

Selon l’Unicef, près de 900 millions de personnes n’ont pas d’autre choix que de faire leurs besoins en plein air. En Inde, c’est encore le cas pour 150 millions d’habitants (contre 550 millions en 2014). D’autres puissances, comme la Chine, ont fait des efforts considérables pour améliorer l’accès aux latrines. Le Président Xi Jinping a promis dès 2015 une “révolution des toilettes” pour construire ou moderniser 64 000 toilettes publiques d’ici 2020 afin de stimuler le tourisme et la croissance économique. Un défi conséquent pour l’un des pays les plus peuplés de la planète, mais indispensable quand on sait que le manque de toilettes ou un système sanitaire très médiocre tuent. Selon la Fondation Bill et Melinda Gates, un demi-million d’enfants de moins de cinq ans meurent chaque année de maladies liées aux défauts d’assainissement. Au niveau mondial, le manque d’infrastructures appropriées coûte plus de 200 milliards de dollars par an en soins de santé et en perte de revenus. C’est pourquoi, à la tête de sa fondation, Bill Gates a choisi de consacrer 200 millions de dollars à la réinvention des toilettes dans le monde. C’est pour lui une étape nécessaire et fondamentale pour développer certaines régions du monde. Il prône notamment l’adoption de solutions adaptées à des conditions environnementales difficiles, sans accès garanti à l’eau courante. Lors de la Toilet Expo, le milliardaire a insisté sur l’importance de la cause et présenté un prototype financé par sa fondation.

IMG 2018-11-12 at 16.11.11

Des toilettes sans égout

Bill Gates est un habitué des présentations à message pour marquer l’assistance. En 2009, pour parler des ravages du paludisme, il avait lâché dans la salle des moustiques (non porteurs de la maladie). Le 5 novembre, il s’est avancé sur la scène de Shanghaï en tenant un bocal rempli de selles. “Ce pot est un rappel. Car il pourrait y avoir dans celui-ci 200 000 milliards de cellules de rotavirus, 20 milliards de bactéries Shigella et 100 000 œufs de vers parasites”, a-t-il expliqué. C’est pourquoi son défi consiste à aider au développement des toilettes qui n’ont pas d’égout, pour éviter les eaux stagnantes où pullulent les virus et infections. “Nos toilettes actuelles rejettent simplement les déchets dans l’eau, tandis que celles-ci prennent à la fois les liquides et les solides, et les transforment grâce à des flux chimiques, ou par de la combustion dans la plupart des cas.”  Les cendres permettent d’éviter les mauvaises odeurs et les déchets restants peuvent être utilisés comme fertilisants. Leur fonctionnement est expliqué dans cette vidéo du South China Morning Post:

Un long chemin

La présence médiatique de Bill Gates à Toilet Expo a certes permis de sensibiliser l’opinion publique mondiale à cet obstacle au développement, qui est aussi un problème quotidien dans la vie de millions d’individus à travers le monde. Mais il reste encore à convaincre les industriels de produire le prototype en série et de le commercialiser dans les régions qui en ont le plus besoin. Dans les pays développés, comme au Japon, on en est déjà au stade des toilettes “quantified self”, capables d’analyser l’urine qui vient d’y être déposée…  Bien sûr, on n’arrête pas le progrès, mais il serait grand temps de mieux le distribuer.

Pour en savoir plus:
– Un article du Financial Times retraçant le parcours de Bill Gates
– Une vidéo du Wall Street Journal soulignant l’impact de l’initiative de la Gates Foundation 


LD
Ecrit par
Lilas D
Journaliste, chercheuse et consultante. Depuis Berlin, j'écris sur les enjeux sociétaux des technologies et questionne le futur que nous sommes en train de construire.
Partager
Commentaires (0)
S’inscrire
à la newsletter