Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

desk-silicon-valley

Ces espaces de travail qui facilitent les collaborations

Sébastien Louradour
Sébastien
2 octobre 2017

Petit détour en Silicon Valley pour observer les meilleurs exemples d’espaces de travail

Quand on vous dit que la Silicon Valley, c’est le futur : une soucoupe volante a atterri à Cupertino en avril dernier. Cet immense anneau en verre incurvé va bientôt accueillir 12 000 employés d’Apple au sein d’un campus s’étalant sur 700 000 mètres carrés. L’œuvre titanesque, signée Norman Foster, est symptomatique de la relation qu’entretient la Silicon Valley avec le design.

Véritable ode à la gloire d’une entreprise, les bureaux des entreprises technologiques ne laissent rien au hasard. Des architectes et designers renommés construisent des espaces pour faciliter la collaboration et l’esprit d’équipe tout en permettant aux employés de s’épanouir. L’occasion de revenir sur quelques spécificités qui font de chaque bureau de la Silicon Valley un endroit unique.

norman-foster-apple

Un design centré autour du bien-être de l’employé

Dans la Silicon Valley, l’employé est le premier client de l’entreprise. Tout est fait pour le chouchouter et s’assurer que celui-ci est toujours en forme, et donc plus productif. Outre les aliments sains mis gratuitement à disposition, les entreprises veulent s’assurer que leurs employés restent actifs même au bureau. Suivant le credo de Tim Cook, le patron d’Apple, que « rester assis est le nouveau cancer », les bureaux debout foisonnent dans les startups. Certaines entreprises comme Autodesk ont des bureaux sur des tapis roulants voire des vélos d’appartement, afin de faire du sport en travaillant. Certaines salles de réunions sont dotées de tables hautes afin de faire des meetings debout. C’est donc à la fois pratique pour rester actif mais également pour s’assurer que la réunion soit la plus courte et efficace possible. Et pour se déplacer entre les réunions, rien de tel que de mettre à disposition de ses employés des vélos comme le fait Google sur son campus de Mountain View.

Un objectif 100% écologique

L’écologie et la nature sont placés au centre du design dans les entreprises de la Silicon Valley. Apple Park, est alimenté à 100% par des énergies renouvelables. Plus de 9 000 arbres ont été disposés dans le domaine de 70 hectares dans lequel se trouve le bâtiment circulaire de 260 000 mètres carrés. Celui-ci est doté d’immenses parois de verre permettant à la lumière naturelle d’éclairer l’espace. De nombreuses entreprises telles qu’Airbnb installent des murs végétaux ou d’autres éléments naturels dans leurs locaux afin que les employés se sentent dans la nature en pleine ville.

Un bureau en mouvement

Les espaces de travail deviennent de plus en plus flexibles afin de répondre aux différents besoins. Dans l’espace de co-working Parisoma à San Francisco, le rez-de- chaussée est entièrement meublé de tables de ping-pong. Celles-ci servent de bureaux la journée mais sont repliées le soir afin de transformer l’espace et accueillir des événements. Les bureaux mobiles permettent de faciliter la collaboration en permettant à différents groupes de travail de se former simplement. À la d.school, l’école de design de Stanford, la plupart des murs du bâtiment peuvent être déplacés permettant ainsi de reconfigurer un espace ouvert en petite salle de réunion privée pour un projet.

parisoma

 La mission de l’entreprise au cœur du décor

Le design des locaux d’une startup se doit d’être à son image. Les bureaux d’Uber sont ainsi très minimalistes et élégants contrairement à son concurrent Lyft qui cultive un côté décalé avec sa fameuse moustache rose. Le design permet aux visiteurs d’une startup de comprendre son état d’esprit. Les salles de réunions d’Airbnb reproduisent ainsi les logements phares proposés sur le site de location. Les couloirs d’Instacart, service de livraison de nourriture, ressemblent à un supermarché tandis que Fitbit propose de nombreux espaces dédiés au sport.

Une cour de récréation au bureau

 Les salariés des startups sont réputés pour travailler dur mais également pour s’amuser tout autant. Les espaces de travail proposent donc de nombreux divertissements pour se détendre. Les bornes de jeux vidéo ou les tables de ping pong sont un dénominateur commun des bureaux de la Silicon Valley. Les entreprises réussissant le mieux pratiquent la surenchère pour être la plus cool : mur d’escalade, terrain de volleyball, voire toboggan géant ou rampe de skate. L’espace de travail se transforme en cours de récréation pour séduire les jeunes talents trop peu nombreux face à une demande croissante.

Les entreprises de la Silicon Valley sont souvent jeunes et cherchent à séduire les talents avec un design unique permettant à la fois de faciliter la collaboration et l’épanouissement personnel. Le bien-être individuel est la clé pour retenir les meilleurs employés. Et cela ne passe pas uniquement par le confort des locaux, les avantages en nature ou encore les salaires mirobolants, leur bien-être est un emploi à plein temps, d’où l’apparition récente de « Chief Happiness Officers » dans ces entreprises.


Sébastien Louradour
Ecrit par
Sébastien Louradour
Rédacteur en chef de Yellow Vision, je décrypte les dernières tendances, essaye d'écouter les signaux faibles et de rendre l'ensemble compréhensible pour tous. Contactez-moi, j'échangerai avec plaisir !

Partagez cet article

Partager
Commentaires (0)

Merci de poster votre commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

S’inscrire
à la newsletter