Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

sergent_instructeur

Penny coach my money

Sébastien Louradour
Sébastien
1 juin 2016

Penny, coach financier basé sur un bot, vient de lever 1,2 millions de dollars. Cette app américaine illustre une tendance clé du moment : “l’assistant bancaire dans sa poche”.

L’application gratuite Penny permet d’être accompagné dans la gestion de ses dépenses en répondant à un besoin encore peu adressé par les apps des banques traditionnelles.

A l’image de Bankin’, les apps de coach financier ont vocation à accompagner les utilisateurs à gérer leur argent facilement en se branchant aux données de son compte bancaire. La promesse est de mieux comprendre ses finances avec des services tels que la catégorisation automatique des dépenses (transports, restaurants, activités culturelles, etc.), ou encore le suivi des écarts de dépenses d’un mois à l’autre.

Penny

L’objectif est simple : éviter les frais bancaires liés à un découvert mal anticipé ou des situations de surendettement, mais également aider à mettre de côté chaque mois… tout en profitant d’une expérience utilisateur ludique.

L’app gratuite Penny, pousse l’experience utilisateur encore plus loin en proposant un coach sous forme de bot. Voici mes impressions après quelques jours d’utilisation.

Rapide, réactive et sympa, pas mal pour un bot!

Comme Messenger mais avec une seule amie

Penny se présente comme Messenger ou WhatsApp, c’est à dire un simple fil de conversation mais avec cette fois-ci une seule amie, en l’occurrence Penny.

Une seule amie, ça peut paraitre un peu triste, mais pas avec Penny qui entame d’emblée la discussion. Presque intrusive, elle me demande mon identifiant et mon mot de passe qui me permettent de me connecter à ma banque en ligne. Polie, elle me demande quand même si ça ne me fait pas un peu peur.

Petit frisson, je prends alors un bon bol d’air et je saute. Heureusement Penny sait être rassurante en me prévenant qu’elle ne peut pas lire mon mot de passe mais également que le temps de connexion à ma banque prend quelques secondes et le rapatriement de mes données quelques minutes.

Rapide, réactive et sympa, pas mal pour un robot !

Mes dépenses automatiquement catégorisées

La prise en main est simple, je peux consulter mes comptes soit en répondant positivement à Penny lorsqu’elle me le demande, soit en allant sur l’onglet en haut à gauche de l’écran qui me permet de consulter le détail de mes dépenses directement catégorisées par nature : restaurant, transport, factures, autres dépenses et recettes. Dommage par contre qu’il n’y en ait pas d’autres telles que le téléphone, le loyer, etc.

Je peux également me rendre sur mon profil, en haut à droite et ainsi visualiser l’état général de mes différents comptes associés à ma banque (compte courant, encours de carte de crédit, compte d’épargne) comme me le permet mon appli bancaire classique.

En revanche, Penny n’apporte pas de fonctionnalités avancées, telles que créer ses propres budgets, recevoir des alertes sur des dépenses inhabituelles, ou encore connaitre son “credit score”, information cruciale délivrée par les banques américaines, essentielle pour obtenir des prêts à taux avantageux.

Penny_intro3
Penny a toujours une info à me donner sur mes dépenses
Penny a toujours une info à me donner sur mes dépenses

Enfin une vraie coach virtuelle

Penny dispose d’un vrai atout : elle est pédagogue. Toujours présente pour donner une astuce ou un conseil, elle me permet à la fois de progresser dans ma connaissance de l’app en agissant comme un tutoriel agréable à lire, mais également dans la connaissance de mes comptes. Par exemple, lorsque j’ouvre l’app, Penny engage généralement une discussion en mode “le saviez-vous ?” sur la situation de mes comptes. Par exemple, “saviez-vous que vous dépensez en moyenne 107% de plus le lundi que le samedi ?” Mais Penny, consciente de n’être qu’un robot, me demande quand-même si ça m’interesse, en l’occurrence pas vraiment… Penny sait aussi apprendre en avançant.

Très ludique, Penny m’apporte également dans le fil de conversation des informations sous forme de graphique sur mes catégories de dépenses. Elle sait aussi anticiper mes dépenses d’un mois à l’autre sur la base de mon historique de dépenses. Maline, elle sait également retirer de mes dépenses les transferts entre mes différents comptes afin de voir uniquement mes dépenses réelles.

 Difficile de converser avec Penny

Si Penny sait se montrer engageante, elle laisse en revanche peu de place à l’improvisation et c’est certainement sur ce point que l’app s’avère un peu décevante. En effet, je ne peux pas poser de questions à Penny, et lorsqu’elle m’en pose, je peux juste lui répondre en fonction de réponses pré-écrites. Un peu dommage pour un bot.

En même temps, la plupart des bots déjà existants à qui on peut poser des questions gérent assez mal les conversations. Il suffit de tester les bots de Messenger tels que Poncho ou CNN pour vite constater le désastre. Du coup, à choisir entre un bot qui ne comprend rien et un bot qui pré-mâche les réponses, Penny semble avoir trouvé la solution la plus consensuelle.

Idéal pour apprendre à gérer ses comptes

Les fondateurs de Penny, Alex Quach et Mitchell Lee ont conçu une app dont l’experience utilisateur se démarque réellement des apps bancaires classiques généralement austères. Conviviale, amusante, pédagogue, Penny sait se montrer attachante, ce qui est déjà une prouesse pour un bot.

En revanche, l’impossibilité de vraiment converser avec Penny empeche d’accéder directement à des précisions sur mes dépenses, il faut attendre qu’elle le propose.

En conclusion, les services proposés ne permettent pas une analyse fine et précise de ses comptes et le bot manque encore d’intelligence artificielle. Pour autant, grâce à une interface en rupture avec les apps bancaires même récentes, Penny pourrait arriver à attirer les plus jeunes habitués à Snapchat et Messenger. Un bon point pour une app qui souhaite apprendre à gérer ses comptes.

Penny dispose d’un vrai atout : elle est pédagogue

Penny fonctionne comme un chat WhatsApp ou Messenger


Sébastien Louradour
Ecrit par
Sébastien Louradour
Rédacteur en chef de Yellow Vision, je décrypte les dernières tendances, essaye d'écouter les signaux faibles et de rendre l'ensemble compréhensible pour tous. Contactez-moi, j'échangerai avec plaisir !

Partagez cet article

Partager
Commentaires (0)
S’inscrire
à la newsletter