Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

Carre

Découvrez l’ère de la marque sonore

LD
Lilas
19 mars 2019

À l’époque des assistants personnels tels que Siri ou Alexa, les marques doivent repenser leurs interactions et bâtir une expérience client sonore. Comment y parviennent-elles ?

Le son et l’audio, sont depuis longtemps, choyés par les sociétés de technologie. Il suffit de penser aux identités sonores si reconnaissables à l’instar de l’alerte texto d’Apple ou de celle de Facebook. Désormais avec l’arrivée des assistants vocaux sur smartphone et à la maison, développeurs et ingénieurs semblent mettre l’accent sur l’expérience audio des marques.

Car oui les marques ont besoin d’avoir une identité distincte et reconnaissable non seulement sur des emballages, dans les magasins dédiés ou des panneaux publicitaires, mais aussi sur les publicités numériques, les applications, les podcasts. Comment se font-elles lentement mais sûrement une place dans nos oreilles ? Yellow décrypte.

IMG 2019-03-12 at 17.31.13

Shopping et interfaces vocales

Aujourd’hui aux Etats-Unis, une étude (commanditée par Voicebot.a)i estime que 19,7% des adultes ont accès à un assistant vocal domestique ou enceinte connectée(soit une adoption réalisée par près de 47.3 million d’adultes américains en près de deux ans). Ces enceintes connectées permettent entre autres à leurs utilisateurs d’écouter les informations plus régulièrement, d’écoute la musique mais aussi de réaliser des achats par la voix. C’est là où le branding sonore devient clef. Car les achats faits par l’intermédiaire d’interface vocale devraient atteindre 40 milliards de dollars d’ici 2022, les identités audio ne se contentent plus de connecter les marques aux consommateurs, ce sont des outils permettant aux consommateurs d’acheter, de vivre et de payer dans un monde de plus en plus numérique et mobile “.

Branding sonore

En effet, sans écran, vous ne pouvez pas voir à quoi ressemble le produit que vous achetez, ou la marque avec laquelle vous interagissez, l’entendre et converser avec elle permettra de susciter votre préférence. C’est là le plus grand défi pour les marques aujourd’hui : comment exister dans une interaction où la voix des assistants vocaux embarqués ou domestiques sont votre premier point de contact, pas celui de la marque ? Le premier mouvement est donc de créer un univers de marque sonore. Ainsi, le 8 février dernier, Mastercard a annoncé la sortie de son jingle sonore, un ” son transactionnel ” joué sur tous les supports et toutes les plateformes de paiement. Mastercard a développé cette nouvelle identité sonore avec un groupe de “musiciens, artistes et agences du monde entier”, dont Mike Shinoda de Linkin Park. D’ailleurs, Mastercard n’est pas la seule marque à investir dans le branding sonore. Visa, l’un de ses concurrents directs, s’efforce également d’exploiter le son pour donner confiance en sa marque. Tandis que Coca-Cola gère depuis longtemps une vaste audiothèque d’identités sonores pour ses différentes marques, des sons que l’on peut entendre dans ses publicités. Comme le raconte Fast Company, dans cette vidéo passionnante, pour renouveler son application, Tinder a ainsi complètement dû créer des interactions sonores pour se rendre reconnaissable auprès de ses utilisateurs.

Incarner son expérience client

La deuxième stratégie qu’adopte les marques est de créer une voix capable de l’incarner tout au long des interactions clients. Aux Etats-Unis, une étude de 2018 par la banque de voix Voices.com a démontré que la voix de personnalité la plus plébiscitée par les professionnels du marketing est celle de Morgan Freeman (à noter que cette dernière avait été proposée par l’application de GPS Waze pour géoguider le conducteur). Elle est suivie de près par celle de George Clooney, tandis que celles de Cate Blanchett, Meryl Streep et de Nicole Kidman n’arrivent respectivement qu’en sixième, septième et huitième positions. Ce qui est certain c’est qu’à mesure que les marques deviennent de plus en plus nombreuses à décliner leur univers de marque sur des interfaces sonores, ce sont les agences de design sonore qui se frottent les mains… pour créer les interactions de demain.

Pour en savoir plus :
Flirter avec le design sonore : Quel est le bruit de Tinder ? (Fast Company)
– Comment développer le son des véhicules silencieux ? (Fast Company)


LD
Ecrit par
Lilas D
Journaliste, chercheuse et consultante. Depuis Berlin, j'écris sur les enjeux sociétaux des technologies et questionne le futur que nous sommes en train de construire.
Partager
Commentaires (0)
S’inscrire
à la newsletter