Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

Lunettes-1080-1080

Des lunettes pour reprendre le contrôle sur nos écrans

Philothée
Philothée
23 octobre 2018

Les “IRL Glasses” développées par un artiste et un designer américains rendent les écrans invisibles. Et veulent surtout nous faire réfléchir à notre rapport à la technologie.

Cela sonne au début comme une blague ou un gadget : deux Américains, l’artiste Ivan Cash et le designer Scott Blew, ont inventé des lunettes de soleil qui bloquent la lumière émise par les écrans d’ordinateur et de télévision, les rendant complètement noirs. Quand on les chausse, on ne voit plus les multiples écrans dont on ne se rend même plus compte à quel point ils ont colonisé notre quotidien : la télé allumée dans le bar, l’ordinateur du voisin dans le train, le panneau publicitaire à la sortie du métro.

Dans le magazine Wired, Scott Blew raconte avoir eu l’idée de ces “IRL Glasses” (“IRL” pour “In Real Life”, dans la vraie vie) alors qu’il faisait la queue devant un food truck à Los Angeles et qu’il s’est retrouvé happé par les infos de Fox News diffusées par la télévision du camion. La campagne Kickstarter lancée en octobre 2018 pour financer la production des lunettes a récolté, à l’heure où nous écrivons ces lignes et une semaine avant sa clôture, près de 110 000 € (pour un objectif d’environ 22 000 €). Preuve que pour plein de gens, les lunettes anti-écrans, ça n’est pas si inutile que ça.

Se soustraire à la lumière bleue

Les effets négatifs de la surexposition aux écrans sur notre sommeil, notre santé et notre qualité de vie générale sont désormais bien connus. Comme le résume le Guardian, “nous savons que fixer des écrans pendant des heures nous rend stupides, abîme notre vision, bousille nos cycles du sommeil, réduit notre capacité d’attention… et pour couronner le tout, “la lumière bleue qui provient de nos écrans pourrait nous faire paraître plus vieux.” Or, quand on essaie de se renseigner sur le sujet et de trouver des conseils pour mieux gérer cette surexposition, on ne trouve quasiment que des astuces pour limiter le temps d’écran pour les enfants. Ce sont pourtant les adultes qui passent le plus de temps exposés à la fameuse lumière bleue : près de 11 heures par jour, selon une étude Nielsen menée aux États-Unis (il n’existe pas d’enquête équivalente pour la France).

Il existe bien sûr des solutions pour limiter le temps passé face aux écrans, qui relèvent du bon sens : cesser de les utiliser le soir pour s’endormir plus facilement, faire des pauses régulières au cours de la journée de travail ou se fixer comme règle de ne pas regarder son téléphone ou une série pendant les repas. Mais que faire quand on n’a pas le choix ? Sur les 11 heures quotidiennes recensées par Nielsen, une bonne partie est mathématiquement imputable à l’activité professionnelle. Le principal fauteur de troubles étant la lumière bleue (naturellement présente dans la lumière du jour, et à des doses trop importantes quand on regarde un écran toute la journée), la plupart des solutions pour contrer les méfaits des écrans se concentrent sur elle. Il existe ainsi toute une flopée de logiciels qui neutralisent la lumière bleue, surtout le soir, rendant les écrans orangés et moins nocifs pour les yeux et le cycle du sommeil : citons f.lux ou Night Shift, qui est désormais embarqué sur tous les ordinateurs Apple.

Une publicité de Krys pour ses lunettes anti-lumière bleue

Autre option : les lunettes qui filtrent la lumière bleue, vendues même sans correction par des opticiens comme Krys et des marques de prêt-à-porter comme Uniqlo. Enfin, on peut décider d’apposer un filtre directement sur l’écran de son ordinateur, sa tablette ou son smartphone : c’est ce que propose l’entreprise britannique Ocushield, dont les filtres ont l’avantage de ne pas modifier les couleurs (ce qui signifie aussi qu’ils filtrent moins de lumière bleue). Alors que les risques de troubles musculo-squelettiques associés au travail sur ordinateur sont désormais pris en compte, équiper les salariés d’outils pour réduire les effets négatifs des écrans est peut-être la prochaine étape des politiques de bien-être au travail.

OcuShield filtre 30% de la lumière bleue

Contre les écrans subis

Reste que dans le temps d’écran “subi”, il y a aussi les écrans qu’on ne choisit pas de regarder et qui envahissent l’espace public. Ceux-là même contre lesquels les IRL Glasses veulent offrir une protection. La technologie est au fond assez simple : il s’agit d’un verre polarisé aplati auquel on applique une rotation de 90°. Il bloque naturellement la lumière émise par les écrans LCD et LED — c’est-à-dire quasiment tous les écrans de télévision et une bonne partie des ordinateurs. Les lunettes ne sont en revanche pas encore efficaces pour les smartphones, qui fonctionnent de plus en plus avec la technologie OLED (Organic Light-Emitting Diode). Mais les créateurs des IRL Glasses assurent que c’est déjà à l’étude.

En attendant, ils veulent surtout nous faire réfléchir à notre rapport quotidien aux écrans : “Moi aussi, je suis accro à la technologie. On essaie tous de trouver un meilleur équilibre dans nos vies”, explique Ivan Cash, dont les précédents travaux d’artiste évoquaient déjà le rapport entre les humains et la technologie. Raison pour laquelle les deux fondateurs ont choisi pour leurs lunettes un look très eighties, en hommage au film They Live (1988), dans lequel le héros découvre des lunettes de soleil qui transforment toutes les images publicitaires en messages pour le moins impérieux (OBEY, CONSUME, CONFORM). Une manière de suggérer que s’éloigner des écrans, c’est aussi reprendre le contrôle de sa propre vie…


Philothée
Ecrit par
Philothée Gaymard
Partager
Commentaires (0)
S’inscrire
à la newsletter