Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

EDTECH

l’Edtech contre l’échec scolaire

Sébastien Louradour
Sébastien
14 novembre 2017

Le numérique transforme peu à peu la façon dont on apprend à l’école. Par le biais de nouveaux formats plus accessibles, plus personnalisés et plus adaptés à certains types d’apprentissages, le numérique commence ainsi à faire ses preuves dans le secteur éducatif. Apprendre en dehors de la classe est également devenu de plus en plus aisé. Retour sur quelques startups qui pourraient transformer les devoirs du soir en un moment (presque) sympa.

EDTECH_homework

L’apprentissage des langues facilité par Duolingo

Duolingo permet l’apprentissage des langues de façon simple, amusante, et personnalisée par le biais d’un site web et d’une application mobile.

La startup considère que la clé de l’apprentissage d’une nouvelle langue est la répétition. Pour ne pas rendre cela trop rébarbatif, l’application transforme l’étude des langues en une distraction amusante, remplie de points, de classements et de «vies» en s’inspirant largement des jeux vidéo. À la fin de chaque session, nous sommes récompensés par une fanfare de trompettes et un réel sentiment d’accomplissement.

Le service est accessible gratuitement et selon le co-fondateur de 37 ans, Luis von Ahn, il le restera. Une version payante est toutefois proposée pour ceux qui voudraient y accéder hors-ligne et ne pas recevoir de publicités.

Au delà de la version premium, Duolingo a trouvé un moyen innovant de générer des revenus. La compagnie a lancé une plateforme de traduction collaborative et bénéficie ainsi gratuitement de travaux de traduction provenant directement de ses utilisateurs. En combinant suffisamment de versions traduites par des utilisateurs de haut niveau, l’application peut rendre une traduction très précise afin d’être ensuite commercialisable pour des médias. Comme observé par Slate, Duolingo a déjà des contrats avec BuzzFeed et CNN pour traduire des contenus de l’anglais vers l’espagnol, le français et le portugais. Ce service effectué en crowdsourcing permet ainsi à Duolingo de gagner des centaines de milliers de dollars par an.

Duolingo

Apprendre presque tout et gratuitement avec Khan academy

Khan Academy est un site éducatif qui, comme son slogan le dit, vise à permettre à quiconque «d’apprendre presque tout – gratuitement». Les élèves, peuvent ainsi visionner quelque 2 400 vidéos dans lesquelles le fondateur du site, Salman Khan, intervient candidement pour commenter certains principes mathématiques, scientifiques, ou économiques.

En plus de ces vidéos, le site utilise un logiciel qui génère des mini-tests et permet de “récompenser” les bons résultats via l’obtention de badges semblables à ce qu’on peut observer dans certains jeux vidéos.

Un article de Wired revient sur le succès de cette plateforme qui, selon le média de référence dans les nouvelles technologies, “change les règles de l’éducation”, pas moins. Pensé au départ comme outil de révision, des écoles américaines utilisent désormais Khan Academy comme support d’enseignement. Premier parmis ses soutiens : Bill Gates, dont la fondation a investi 1,5 millions de dollars dans le site. Ce dernier a été impressionné par la vision de Khan Academy qui consiste à apporter à chaque élève une aide individualisée en fonction de ses besoins.

La plateforme est gratuite et financée par des donations, un peu comme le modèle Wikipedia (cf. notre article sur Wikipédia). Son fondateur a par ailleurs exprimé dans une interview à Harvard Business Review qu’il considère l’apprentissage comme un droit fondamental, raison qui l’a conduit à constituer Khan Academy en tant qu’organisation à but non-lucratif.

Kartable : le programme scolaire à la maison

Fondé en 2013, Kartable a été créé pour répondre au manque de contenus de cours en ligne pertinents et facilement accessibles auprés des élèves du secondaire. Pour cela, les fondateurs ont construit une plateforme offrant des cours gratuits destinés à ces derniers. Le site web couvre une gamme de cours respectant le programme scolaire, de la physique aux mathématiques, en passant par l’anglais, l’espagnol et la géographie.

Pour lancer sa plateforme, Kartable a demandé à 200 enseignants de produire des versions synthétiques des enseignements réalisés en cours de manière à les rendre digestes et facilement accessible en ligne. La startup a par la suite ajouté des fonctionnalités pour “gamifier” le contenu et le rendre ainsi plus attrayant.

A l’heure actuelle, un million de lycéens en France visite la plateforme tous les mois. La plateforme facture 4,99 € par mois l’accès aux corrections des exercices et à l’application mobile en mode déconnecté.

Des outils numériques pour mieux apprendre avec Educ’Arte

Educ’ARTE, plateforme éducative appartenant à la chaîne de télévision ARTE, a pour objectif d’améliorer l’accès à la culture des élèves grâce au numérique.

La plateforme donne accès à des oeuvres intégrales en français et allemand comprenant des documentaires, magazines, films… Et depuis mars 2016, un service de vidéos à la demande sur abonnement conçu pour les enseignants et les élèves, ainsi que des fonctionnalités pédagogiques innovantes: navigation par recommandation, annotation multimédia et outil de partage de vidéos.

Educ’ARTE permet par ailleurs le téléchargement de contenus: cours, quizzs et exercices, pour une exploitation avec ou sans connexion internet.

Avec seulement 2% des contenus éducatifs numérisés, la révolution digitale est encore loin de transformer fondamentalement les écoles. L’accès simplifié aux contenus, la proposition de formats plus ludiques, ainsi qu’une plus grande personnalisation laissent toutefois apparaître des perspectives positives et novatrices dans le monde de l’éducation. A suivre donc !


Sébastien Louradour
Ecrit par
Sébastien Louradour
Rédacteur en chef de Yellow Vision, je décrypte les dernières tendances, essaye d'écouter les signaux faibles et de rendre l'ensemble compréhensible pour tous. Contactez-moi, j'échangerai avec plaisir !

Partagez cet article

Partager
Commentaires (1)

Merci de poster votre commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. TPTV dit :

    Et vous pouvez également ajouter à cela notre plateforme interactive : T’AS PAS TOUT VU (www.tptv.me)

    TPTV permet aux collectivités de disposer de contenu interactif, structuré et de grande qualité pour l’animation d’ateliers de culture générale pour les 6-11 ans, sans expertise requise de la part des animateurs qui le prennent en main !

S’inscrire
à la newsletter