Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

Exoskelton-1080-1080

L’exosquelette, un pas de mutation vers l’industrie 4.0

Jean Pierre Fourcade
Jean Pierre
22 octobre 2018

L’exosquelette est encore une technologie qui semble très futuriste mais qui devient aujourd’hui un véritable concept technique d’avenir. Cette technologie d’assistance facilite la vie quotidienne des personnes au travail ou ayant un handicap physique.

L’objectif des exosquelettes est bien d’aider les hommes dans des tâches et dans la mobilité grâce aux nouvelles technologies. Ils ont bien évoluées depuis la conception la plus simple de l’exosquelette artificiel qu’était l’armure des soldats ou des chevaliers du moyen âge qui devaient se protéger des armes de leurs adversaires.

Dans l’industrie du 21ème siècle, le travail physique est encore très présent. Cependant la tendance émergente de la collaboration entre les humains et les robots permet de combiner la puissance d’un robot avec la flexibilité et la créativité de l’être humain. Ainsi l’exosquelette est un bon exemple de cette association homme machine permettant la réduction de la charge physique ou bien de troubles musculo-squelettiques (TMS) afin de garder l’utilisateur aussi actif que possible et sans fatigue.

Un exosquelette est une structure externe artificielle et portable pouvant soutenir les personnes et les protéger contre le stress et d’autres influences externes. Les applications industrielles les plus courantes de ces nouvelles technologies d’assistance physique sont le support d’une posture statique, la levée dynamique d’une charge ou effectuer un déplacement avec la tenue d’une charge. Des variantes spécifiques à l’emploi des exosquelettes peuvent être déclinées dans le secteur militaire, la construction ou l’agriculture.

Les exosquelettes peuvent se classifiés en deux catégories, actifs ou passifs. Un exosquelette actif est pourvu d’un ou plusieurs moteurs électriques qui vont déplacer activement le corps (jambes, bras et torse) grâce à un ordinateur qui interprète les signaux du cerveau. Un exosquelette passif n’utilise pas de source d’énergie externe, mais utilise des composants comme des ressorts et des amortisseurs qui permettent de stocker l’énergie des mouvements et de les libérer ensuite pendant les mouvements.

Ces exosquelettes passifs sont déjà opérationnels et commercialisés pour la plupart, même si leur utilité en termes d’ergonomie ne parait pas si évidente.

Laevo, un exosquelette passif et léger idéal pour lutter contre le mal de dos.

Fabriqué au Pays-Bas par la société Laevo, le Laevo est un exosquelette passif qui se présente sous la forme d’un harnais qui fonctionne avec des ressorts et des vérins pour un soutien dorsal à la charge et pour supporter les flexions répétitives ainsi que le travail en posture pliée vers l’avant. Il procure un effet amortissant sur le dos, réduisant le risque de contractions soudaines du muscle du dos et protège la surcharge de la colonne vertébrale.

Ford crée l’ouvrier augmenté dans ses usines

Alors qu’Henry Ford révolutionnait la production automobile avec l’invention de la chaine de montage, aujourd’hui la société continue d’innover en proposant aux employés, Eksovest, un exosquelette de la société californienne Ekso Bionics qui facilite leur travail. Cet exosquelette fournit jusqu’à 7,5 kilos de force de levage supplémentaire aux employés qui travaillent beaucoup les bras levés au-dessus de leur tête. Cela devrait faciliter leur travail et réduire nettement la fatigue. De cette façon, Ford espère prévenir des accidents du travail.

La chaise sans chaise pour s’assoir à tout moment

La startup allemande Noonee a élaboré la ChairlessChair (la chaise sans chaise), un exosquelette léger et stable qui peut être porté de manière flexible. La chaise sans chaise est une chaise portable pour s’asseoir dès que le besoin s’en fait sentir pour soulager les jambes et le dos. Cet exosquelette sera utile non seulement aux travailleurs de l’industrie, mais aussi aux chirurgiens, aux collecteurs de fruits ou aux personnes qui se remettent de blessures. Cette chaise peut trouver son application également dans la vie quotidienne.

Porter et livrer les colis tout en gardant les mains libres

La Startup française HINTEK, basée à Tourcoing, a développé en 2017 le harnais de manutention HINTEK pour pallier aux contraintes liées à la manutention de colis. Il permet de supporter des charges allant jusqu’à 30 kilos et facilite l’ouverture d’une porte, de tenir une rampe d’escalier ou encore de parcourir quelques centaines de mètres dans un entrepôt.

EXHAUSS toute une gamme d’exosquelette pour l’industrie

La startup française EXHAUSS fondée en 2013 propose en 2018, toute une nouvelle gamme d’exosquelettes configurable et passifs, d’assistance au travail. C’est à l’usine de Flins que le groupe RENAULT teste actuellement les exosquelettes EXHAUUS qui permettent de porter des charges de 15kg à bout de bras et sans effort comme les pots catalytiques.

Fox innovation, l’expertise française pour faire le bon choix

Fox Innovation robot est une startup Nantaise qui possède une forte expertise sur les exosquelettes et propose aux entreprises des études de faisabilité adapté aux besoins des salariés pour l’amélioration des conditions de travail.

Certifiés PRAP (Prévention Risques Physiques), Fox Innovation Robots a sélectionné  les meilleurs exosquelettes sur le marché actuel et saura adapter l’exosquelette à l’ergonomie de la position de travail.


Jean Pierre Fourcade
Ecrit par
Jean Pierre Fourcade
A la frontière entre l’information, la recherche et le développement, ma mission est de surveiller l’évolution des technologies dans des domaines bien déterminés mais aussi au-delà. Je suis très souvent connecté sur de nombreux réseaux pour alimenter ma soif de connaissances par mes explorations dans le nouveau monde du numérique.
Partager
Commentaires (0)
S’inscrire
à la newsletter