Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

vine-yellow-vision-yellow-innovation

Fermeture de Vine, une nouvelle crise chez Twitter ?

Daniel Rojas
Daniel
7 novembre 2016

Toujours pas de repreneur, second plan de licenciement en un an, fermeture de Vine … y’a-t-il une crise chez Twitter ?

La nouvelle est tombée brutalement : Twitter ferme Vine. 4 ans après sa création, l’app de vidéos de 6 secondes, lancée en 2012 et rachetée quelques mois après par Twitter, va disparaître dans les prochains mois. Le contenu sera consultable et téléchargeable par les contributeurs et le site web sera toujours accessible mais il ne sera en revanche plus possible de créer et publier de nouvelles vidéos.

J’ai toujours aimé Vine. Ce service de microvidéo avait un charme particulier. Mais depuis ses débuts l’app a toujours été incomprise : pourquoi seulement 6 secondes de vidéos ? Que faire ou dire en si peu de temps ?

Vine a su relever ce challenge en tant que précurseur du boom des nouveaux formats vidéo sur les applis mobiles. Sur Vine, on trouvait des replays sportifs, des musiciens, des sketchs humoristiques… C’était un véritable laboratoire pour les créateurs qui a donné naissance à des célébrités en ligne à commencer par les humoristes Lele Pons, King Bach et le français Jerome Jarre, en passant par le chanteur Shawn Mendes.

Toujours pas de repreneur

La fermeture de Vine annoncée par Twitter sur Medium, était accompagnée de la présentation des résultats du troisième trimestre 2016 de Twitter. On apprend aussi qu’une nouvelle restructuration au sein du réseau social de microblogging a mené au licenciement d’environ 350 emplois, soit 9% des effectifs.

Vine, racheté par Twitter pour 30 millions de dollars en 2012, a été peu à peu délaissé par ses utilisateurs a vu ses revenus diminuer de façon exponentielle. Il en a été de même pour sa maison mère, car depuis sa création, Twitter n’a jamais dégagé de bénéfice net. Au cours de la rentrée 2016, de nombreuses rumeurs ont porté sur une tentative de vente de l’entreprise. Mais celle-ci a échoué alors que de nombreux potentiels acheteurs avaient été cités dont Alphabet, Salesforce et Disney.

Des défis restent à relever

Twitter a pour objectif de dégager des bénéfices pour 2017 et enfin devenir rentable. Mais la concurrence entre les réseaux sociaux est féroce. La vidéo en temps réel proposée par Périscope, ainsi que les améliorations constantes d’autres services comme Instagram et Snapchat ont fait que Vine, qui n’a pas su rester attractif auprès de sa cible jeune, n’a pas pu conserver son positionnement à la tête des services vidéo.

Vine était fondé sur la comédie et l’excès, mais pas seulement. La diversité de ses contributeurs a permis à l’appli de mettre en place un espace de partage et de création ouvert et respectueux. Quelque chose que Twitter n’arrive toujours pas à proposer du fait des nombreux trolls actifs sur le réseau, ouvrant la porte aux propos racistes, discriminatoires et au harcèlement.

Selon moi, son principal défaut est de vouloir plaire à tout le monde. Loin des « Community standards » de Facebook ou des règles de modération d’Instagram, Twitter est ouvert, sans modération stricte. On trouve par conséquence des attaques décomplexées contre certains utilisateurs sans que le réseau social n’intervienne.

Aujourd’hui, après avoir fait face à de nombreux cas d’abus extrême qu’il n’a pas su gérer, Twitter teste enfin une nouvelle fonctionnalité pour lutter contre les contenus choquants sur la plateforme.

Vine a atteint une communauté de 200 M d’utilisateurs actifs

Vers une plateforme unique

Pour revenir sur la nouvelle stratégie Twitter dont l’un des premiers actes a été de fermer Vine, l’idée de concentrer tous les services sur la même plateforme est peut-être la décision la plus intelligente faite par le réseau social. En ce sens, il ne serait pas surprenant que Périscope, l’appli de retransmission de vidéos en direct rachetée en 2015, ferme aussi dans les mois qui suivent.

Devenir rentable est désormais devenu la priorité du réseau de microblogging et c’est surement le meilleur moment pour lui de revoir son modèle économique. Car jusqu’à présent,Ttwitter a toujours eu du mal à trouver un modèle publicitaire.

S’agissant de Vine et des apps innovantes en général, faire partie des géants du web n’est pas toujours le graal annoncé. Amer, le co-créateur de Vine, Rus Yusupov, a reconnu dans un tweet que la meilleure stratégie à adopter est de « ne pas vendre son entreprise ! ».


Daniel Rojas
Ecrit par
Daniel Rojas

Partagez cet article

Partager
Commentaires (0)
S’inscrire
à la newsletter