Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

Coups_de_coeurs_CES

Les gadgets qui font mouche au CES 2018

LD
Lilas
9 janvier 2018

Le CES, la messe de l’internet des objets, bat son plein à Las Vegas : quels gadgets vont s’inviter dans nos vies en 2018 ?

Impossible d’y échapper, toute la presse est en émoi : le CES (Consumer Electronics Show) a ouvert ses portes à Las Vegas le 8 janvier et donne — comme chaque année — un aperçu des technologies qui vont s’inviter dans nos vies domestiques et quotidiennes.  Parmi la ribambelle d’annonces réalisées par les constructeurs comme LG ou Intel, promettant téléviseurs 8K et puce quantique nouvelle génération, il y a également foison d’objets connectés qui valent le coup d’oeil.

Quels sont les gadgets de ce CES 2018 qui ont retenu notre attention ? Quelles sont les innovations les plus prometteuses en termes d’usages ? Voici une sélection qui satisfera l’appétit de celles et ceux qui ne jurent que par la nouveauté, et attisera la curiosité des futurophiles.

À pieds joints dans la réalité augmentée

À Las Vegas, l’entreprise qui a fait parler d’elle : c’est Vuzix. Ce fabriquant de lunettes-écran, employant 70 salariés, est devenu partenaire d’Amazon pour produire les premières lunettes de réalité augmentée intégrant Alexa, son assistant personnel. Les Vuzix Blade, présentées au CES, vont aussi permettre à son porteur de naviguer de manière fluide sur le site d’achats Amazon mais aussi d’être le bras armé du smart speaker qui propose une ribambelle de services au delà du simple achat : Amazon Echo. Au rayon des lunettes de réalité augmentée, la rédaction du magazine tech Wired distingue le fabriquant chinois Rokid. Si le protoype n’a rien à ravire aux grosses lunettes de marque de luxe italienne qui ont fleuri dans les années 2000 et qui font disparaître la moitié du visage, la promesse technologique de Rokid est la plus impressionnante. Dans le coin de votre champ de vision, des informations défilent et intègrent avec brio une technologie perfectionnée de reconnaissance faciale. Enfin, si vous décidez que 2018 ne sera pas l’année des lunettes, vous pouvez toujours céder à la tentation de la réalité augmentée avec Merge VR. Chaussez votre smartphone dans cette gachette intergalactique, et voilà que vous exterminez des aliens dans votre salon.

Le prototype de Rokid. Source : La photographe Amy Lombard pour le journal Wired

Contrôler votre maison depuis votre lit

Le CES est aussi l’endroit de prédilection pour révéler ce que sera la maison de demain : bardée de capteurs ou s’adaptant à votre humeur juste en écoutant le son de votre voix ? Mais le marché de la technologie domestique et la domotique sont également des marchés porteurs. Comme le note Le Monde dans un article du 6 janvier, le succès des enceintes connectées comme Google Home et Amazon Echo (où les ventes sont passées, selon le cabinet Strategy Analytics, de 6 millions, en 2016, à 24 millions, en 2017) augure une croissance forte de ces objets dans l’année à venir. Au delà des traditionnels maronniers comme les frigos connectés, on distingue un étonnant matelas connecté proposé par Nokia avec lequel vous pourrez littéralement tout faire une fois couché : éteignez les lumières de la pièce, changez la température de la pièce et activez l’alarme domestique. Ce matelas vous permet de monitorer votre foyer mais aussi vous propose de mesurer les cycles de votre sommeil pour être certain que vous vous reposez vraiment.

Le robot petit et costaud

Enfin, la vie domestique, imaginée par le CES, ne serait rien sans ceux que l’on imagine comme les assistants des humains : les robots. Et celui qui a remporté les suffrages de la presse s’appelle Buddy et il est… Français. Buddy est un petit robot qui vous aide dans les tâches simples du quotidien : son écran vous rappelle simplement un rendez-vous ou vous permet de parler à vos proches en passant des appels. Buddy est gâté car il est doté du meilleur des technologies (de la reconnaissance vocale en passant par la cartographie spatiale à la détection de chutes) lui permettant d’échanger, de veiller sur ses interlocuteurs mais aussi de se déplacer aisément de pièce en pièce. Et Buddy est aussi modulaire car Blue Frog Robotics l’a développé sur Android, Unity et Arduino (des technologies et plateformes open source), faisant du robot un système qui peut accueillir des applications développées par des tiers et adaptées à différents usages. Aussi mignon qu’il paraît, Buddy est sans aucun doute un des gadgets qui fait des promesses ambitieuses et répond à des besoins croissants pour assister notamment les générations plus âgées. À voir donc s’il remportera les suffrages du CES de cette année ! Réponse le 12 janvier.


LD
Ecrit par
Lilas D
Journaliste, chercheuse et consultante. Depuis Berlin, j'écris sur les enjeux sociétaux des technologies et questionne le futur que nous sommes en train de construire.
Partager
Commentaires (0)
S’inscrire
à la newsletter