Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

Applications-bonheur-travail

Ces apps qui mesurent votre bonheur au travail

Jean Pierre Fourcade
Jean Pierre
17 mai 2017

Vous vous sentez bien dans votre travail ou pas, dites-le à l’aide de ces outils numériques qui sondent la satisfaction des collaborateurs en entreprise.

De par la rapidité des changements actuels qui s’opèrent dans les domaines du numérique, de la robotique, de l’intelligence artificielle et de la profusion des innovations technologiques, la qualité de vie au travail (QVT) conduit les entreprises à faire évoluer leur organisation du travail en donnant la possibilité à chacun de s’exprimer et d’agir sur son travail.

Selon les dirigeants d’entreprises, le bien-être des salariés dépend principalement d’un bon management suivi de près par une bonne ambiance de travail puis une bonne communication interne.

Le Chief Happiness Officer (CHO) ou Responsable du Bonheur en français doit prêter une attention particulière aux situations individuelles  et assurer une communication interne claire et transparente envers les salariés. Il aura besoin de trouver des solutions pour capter les problèmes qui peuvent apparaître dans toute organisation impliquant l’humain.

A l’heure de cette transformation numérique des entreprises, de nombreuses startups du Web spécialisées en applications RH et en Serious Games rivalisent d’imagination pour aider les collaborateurs des entreprises à s’exprimer sur leur humeur et leur engagement au travail.

Un Zest de bonheur et de collaboration en entreprise

La start-up française ZestMeUp fondée en 2015 par Christophe Bergeon propose une solution innovante via une application web et mobile qui invite les collaborateurs de l’entreprise à partager leur humeur, leurs idées innovantes ou les feedbacks sur leurs difficultés et réussites.

Cette application au design adapté permet de prendre en temps réel le pouls d’une équipe de collaborateurs en leur donnant un espace pour s’exprimer. Cela peut se faire à travers une demande d’avis via un sondage ou par le partage anonyme de son humeur du jour, via une note de 1 à 5 retransmise immédiatement au manager.

OurCompany classe les entreprises où il fait bon vivre

OurCompany est une application mobile gratuite et externe à l’entreprise (téléchargeable sur les stores) qui permet d’exprimer son bien-être au travail de manière publique et anonyme, de proposer des idées et d’accéder au classement des entreprises où il fait bon vivre.

Avec une dose de Serious game pour apporter le côté ludique, il est possible d’accumuler quotidiennement des Smiles qui seront utilisés pour inviter des collègues à rejoindre la communauté, les offrir à des associations, miser pour obtenir des cadeaux bien-être mis en jeu chaque mois, ou enfin remercier des gens.

Et pour l’’entreprise la Start-up proposera un Dashboard permettant de recueillir les informations détaillées de leurs salariés qui resteront bien sûr anonymes.

ourcompany-app-bonheur-travail

Le wearable Spire évalue le stress du salarié

Les neuroscientifiques affirment pouvoir détecter des émotions spécifiques telles que le bonheur ou la déception issues de certaines régions du cerveau. De nouvelles technologies portables telles que le wearable Spire apportera des conseils axés sur les données récoltées par le boitier afin de réduire le stress. Des études ont démontré qu’une respiration lente, profonde et constante peut abaisser la tension artérielle, réduire le stress et augmenter le flux d’endorphines dans la circulation sanguine. Ainsi le boîtier Spire clipsé à la ceinture va capter le rythme de votre respiration thoracique et vous alerter par une vibration si votre respiration devient erratique. C’est donc le bon moment de vous reposer pendant quelques minutes.

spire-wearable-objet-connecte-souffle

Le bonheur passera-t-il par Calldoor qui vous déconnecte du travail

Dans le cadre de la loi travail qui est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2017, les entreprises françaises de plus de 50 salariés doivent prévoir des dispositifs sur le droit à la déconnexion, c’est-à-dire de ne pas répondre aux sollicitations professionnelles hors de son temps de travail en prévoyant des dispositifs de régulation de l’utilisation des outils numériques.

La startup française Calldoor souhaite donner du bonheur aux salariés. Pour cela elle accompagne les entreprises qui ont mis en place une charte pour le droit à la déconnexion en offrant tout un ensemble de services et d’applications. Il est ainsi possible de paramétrer l’envoi de notifications ou même de bloquer l’application mail ainsi que les appels entrants et SMS.

Toutes ces initiatives nous permettent d’agir à la fois individuellement et collectivement sur notre perception du bien-être au travail et participent à la transformation de nos entreprises et nos organisations. Là où les indicateurs de bonheur sont utilisés comme base pour réformer la société et au fur et à mesure que la science devient plus sophistiquée et que les technologies deviennent plus intimes avec nos pensées et nos corps, une tendance émerge pour que le travail soit plus agréable et les employés plus productifs.


Jean Pierre Fourcade
Ecrit par
Jean Pierre Fourcade
A la frontière entre l’information, la recherche et le développement, ma mission est de surveiller l’évolution des technologies dans des domaines bien déterminés mais aussi au-delà. Je suis très souvent connecté sur de nombreux réseaux pour alimenter ma soif de connaissances par mes explorations dans le nouveau monde du numérique.
Partager
Commentaires (1)

Merci de poster votre commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*