Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

Projet_fr_retenir

Innovation sociale : 6 projets français à retenir

Jean Pierre Fourcade
Jean Pierre
7 novembre 2017

Créer une startup pour une économie positive et durable interpelle les jeunes générations d’entrepreneurs et s’explique par la prise de conscience de l’étendue des problèmes sociétaux.

Parmi ces startups certaines professent souvent le désir d’apporter leur contribution pour réaliser un monde un meilleur. Il est rassurant d’observer cette tendance d’idéalisme et de l’importance de cette posture. Pour cette démarche, il vaut la peine de se rappeler que certaines d’entre elles réussissent vraiment à progresser dans cette voie.

Dès lors, ces entreprises ont à cœur de défendre certaines causes, humanitaires, locales ou encore écologiques, grâce à l’implication de leurs utilisateurs. Ces utilisateurs sont également des consommateurs adoptant de plus en plus des pratiques commerciales durables. Elles créent des solutions technologiques, des produits et des services qui permettront d’aller vers une économie plus durable et plus éthique à l’échelle du monde, promettant ainsi d’avoir une saveur nettement plus verte et centrée sur l’humain.

Je vous propose de découvrir une sélection parmi de nombreuses startups et organisations qui mettent leurs innovations au service du citoyen en offrant des solutions qui peuvent aider en impliquant une incidence sur notre société actuelle et future.

Linkee, une startup qui vient en aide aux plus démunis

En France on estime que le gaspillage alimentaire représente environ 20 kg de déchets par an et par personne dont 7 kg de déchets alimentaires non consommés et encore emballés.

La Startup Linkee, installée dans le 2ème arrondissement de Paris, a développé une solution solidaire liée au gaspillage alimentaire pour venir en aide aux plus démunis. Cette solution permet de collecter les produits frais invendus provenant de partenaires comme des traiteurs, des boulangers ou des restaurants et sont ensuite acheminés vers des associations caritatives. Ce réseau de collecte et de redistribution est assuré par des “Linkeurs”, des bénévoles à pied ou à vélo qui sont guidés par une application installée sur leur smartphone indiquant sur un plan le chemin à suivre.

22490200_519511701736869_6412313182556288339_n

Bayes Impact développe des algorithmes et du  big data pour construire les services sociaux du futur

Bayes Impact est une association à but non lucratif, fondée par Paul Duan, qui développe des plateformes utilisant des algorithmes permettant l’analyse de masse de données afin de créer de véritables services publics citoyens. Parmi leurs réalisations on trouve la plateforme « Bob Emploi » qui permet de guider les personnes en recherche d’emploi et de bénéficier de bons conseils au bon moment de façon personnalisée. Pour en savoir plus sur ces services, nous avons réalisé une interview de Paul Duan il y a quelques mois sur Yellow Vision.

Babyloan la startup française spécialiste du microcrédit solidaire

Le micro-crédit solidaire permet d’effectuer des prêts sans passer par une banque traditionnelle et dont les sommes en jeu sont assez faibles, pouvant atteindre quelques milliers d’euros.

En France où le microcrédit est en progression constante, il existe deux types de microcrédit.  Le premier est un microcrédit personnel destiné aux particuliers souhaitant concrétiser un projet personnel comme obtenir le permis de conduire, effectuer une formation professionnelle, ou bien toute autre dépense permettant de trouver ou de se maintenir dans un emploi salarié. Le second  est un microcrédit professionnel qui permet de financer des créateurs d’entreprises ou des entrepreneurs qui ne peuvent accéder aux prêts bancaires classiques, souhaitant lancer leur activité. Le microcrédit en France finance environ 30 000 entreprises par an et contribue à la création de 60 000 emplois.

Dans ce domaine, c’est la startup française Babyloan qui se démarque par la nature de ses bénéficiaires qui sont tous de petits entrepreneurs exclus du système bancaire et surtout par son engagement dans la lutte contre la pauvreté.

Améliorer la qualité de l’eau des fleuves et de l’air en milieu urbain

Katarina Dear, qui fait partie des lauréates dans le cadre des projets portés par l’initiative Women4Climate, pourrait bien contribuer aux efforts de la mairie de Paris à rendre la Seine propre à la baignade avant les Jeux olympiques de 2024. Son projet consiste à installer dans un premier temps des radeaux végétalisés sur le canal saint Martin, qui permettraient de dépolluer les eaux tout en réduisant la pollution de l’air par l’absorption du CO2.

Les abeilles, une espèce en voie de disparition nécessitant un soin particulier

Les abeilles, qui viennent d’être classées officiellement par The United States Fish and Wildlife Service comme une espèce en voie de disparition, nécessitent dorénavant un soin particulier.

Et c’est la start-up française Hostabee, créée par Maxime Mularz, qui s’y colle en proposant une solution clé en main qui permet de contrôler à distance la santé des abeilles. Cette ruche équipée d’un module connecté, intitulé “B-Keep” qui utilise le réseau des objets connectés ‘LoRa’,  permet aux apiculteurs, via une application Web, de surveiller à distance le cycle de vie de la ruche et de ses abeilles. Les apiculteurs peuvent ainsi optimiser l’efficacité de leurs interventions.

C03ONQSWgAAQsWs

Le prix de l’innovation 2017 la plus altruiste est attribué à la marque « C’est qui le patron »

Parmi les entreprises les plus engagées, c’est la Société des Consommateurs, une coopérative qui a créé la marque « C’est qui le patron » fondée par l’entrepreneur Nicolas Chabanne, qui vient de recevoir le prix 2017 de l’innovation la plus altruiste. Dans cette coopérative où il est possible de devenir sociétaire, ce sont les consommateurs qui définissent les produits qu’ils souhaitent en calculant le juste prix en s’assurant que l’ensemble des maillons de la chaîne et principalement les producteurs soient rémunérés correctement.


Jean Pierre Fourcade
Ecrit par
Jean Pierre Fourcade
A la frontière entre l’information, la recherche et le développement, ma mission est de surveiller l’évolution des technologies dans des domaines bien déterminés mais aussi au-delà. Je suis très souvent connecté sur de nombreux réseaux pour alimenter ma soif de connaissances par mes explorations dans le nouveau monde du numérique.

Partagez cet article

Partager
Commentaires (0)

Merci de poster votre commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

S’inscrire
à la newsletter