Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

reconnaissance_faciale_2

La reconnaissance faciale se généralise dans le monde entier

Jean Pierre Fourcade
Jean Pierre
22 janvier 2018

La reconnaissance des visages est désormais utilisée dans le monde entier pour identifier, examiner, étudier et surveiller.

La détection des visages que tout le monde utilise avec son appareil photo numérique s’est généralisée au début des années 2000 quand Paul Viola et Michael Jones ont inventé un moyen de détecter les visages suffisamment rapide pour fonctionner avec les APN, et pour s’assurer que tous les visages soient nets avant de prendre la photo.

Aujourd’hui, grâce aux avancées technologiques des algorithmes et de l’intelligence artificielle, les systèmes de reconnaissance faciale obtiennent de bien meilleurs résultats. Ils sont désormais largement utilisés dans les banques et les aéroports à des fins de sécurité et comme ces technologies sont de plus en plus abordables au niveau prix, leurs domaines d’application s’élargissent de plus en plus et se développent à la fois dans le monde des affaires et aussi dans la vie de tous les jours.

La Chine, leader mondial de la reconnaissance faciale.

La Chine, où la sécurité est très importante, investit très largement dans ses start-up chinoises comme Megvii ( Face++ ),  SenseTime et aussi Baidu le moteur de recherche le plus populaire de Chine. Celles-ci fournissent de nombreuses applications pour la reconnaissance faciale.  En chine la reconnaissance faciale transforme de nombreux aspects de la vie quotidienne. Par exemple, les employés du géant du commerce électronique Alibaba à Shenzhen peuvent montrer leurs visages pour entrer dans les locaux de l’entreprise au lieu de présenter leurs cartes d’identité.  La célèbre compagnie Didi Chuxing leader en Chine de plateformes VTC, utilise le logiciel Face ++ pour permettre aux passagers de confirmer que la personne derrière le volant soit bien le conducteur légitime. Les membres du personnel du siège de Baidu peuvent payer avec leurs visages dans le restaurant de l’entreprise. Les gouvernements locaux de certaines provinces utilisent la technologie de Face ++ pour identifier les criminels présumés à partir de caméras de surveillance, qui sont particulièrement omniprésentes dans le pays. Et plus anecdotique, des scanners de visage ont été installés dans les toilettes d’un parc populaire de Pékin afin d’empêcher les gens de prendre plus que leur part de papier toilette.

Plus besoin de clés pour accéder à son véhicule

C’est à nouveau une start-up chinoise nommée “Byton” qui a déjà dévoilé, au CES de Las Vegas, sa vision de l’automobile intelligente et intuitive.

Ce concept-car à propulsion électrique est présenté comme un ordinateur sur roues, avec reconnaissance faciale pour se déverrouiller et s’adapter au conducteur. Il peut même surveiller la fréquence cardiaque, le poids ou la pression artérielle du conducteur.

Lorsque vous entrez dans une BYTON, elle vous identifie grâce à la reconnaissance faciale et récupère votre profil personnel depuis le cloud. Dans le processus, elle s’adapte complètement à vos besoins, vous accueillant personnellement car il ajuste automatiquement les sièges, la température ainsi que les préférences d’écran.

byton-concept-14

En France, des portiques à reconnaissance faciale pour l’embarquement sur l’Eurostar

Motivés par des objectifs de sécurité sur fond de menace terroriste et également de fluidité des contrôles,  les dispositifs de reconnaissance faciale commencent à se déployer en Europe et également en France. Ces dispositifs s’installent peu à peu dans les gares et les aéroports français.  Depuis 2017, à la Gare du Nord, des portiques permettent le contrôle automatisé des passeports biométriques via la reconnaissance faciale, un service « réservé aux citoyens européens majeurs disposant d’un passeport biométrique ». C’est l’entreprise portugaise Vision-Box avec son système « e-Gate » qui a réalisé cette infrastructure. Cette technologie permet de comparer le véritable visage d’un passager à la photo qui figure sur son passeport biométrique. Leur technologie équipe également les aéroports Charles-de-Gaulle et Orly.

GDNeurostar

Les smartphones de nouvelle génération utilisent la reconnaissance faciale pour se déverrouiller

Avec l’arrivée du nouvel iPhone X, la reconnaissance faciale se généralise et pourrait devenir tendance. Apple a conçu et développé un système de reconnaissance faciale nommé FaceID qui fonctionne grâce aux capteurs infrarouge et 3D de la caméra frontal. Ce nouveau système, qui se veut de renforcer la sécurité, se substitue à la saisie du traditionnel code PIN et du Touche ID qui utilise la reconnaissance d’empreinte digitale.

D’autres constructeurs devraient suivre cette tendance comme le Honor View 10  de la marque de Huawei qui offrira  également le déverrouillage par la reconnaissance du visage avec un principe très similaire à ce que fait FaceID.

YAPE, le premier robot postier à reconnaissance faciale

YAPE pour « Your Autonomous Pony Express », de la socité italienne E-Novia, est un robot postier autonome qui se déplace sur deux roues. A l’aide de ses moteurs électriques, de ses capteurs et ses caméras, il a la capacité de circuler sur les trottoirs et les pistes cyclables pour livrer des colis pesant jusqu’à 70 kilogrammes avec une autonomie de 80 kilomètres. Pour envoyer des paquets via YAPE, il suffit d’entrer l’adresse de destination dans l’application, ou même simplement saisir à qui le paquet est adressé, laissant la tâche de trouver la bonne adresse par le système GPS de YAPE. À la livraison, le destinataire sera en mesure d’ouvrir le compartiment à l’aide du système de reconnaissance faciale.

CaliBurger utilise la reconnaissance faciale pour faciliter les paiements dans ses restaurants.

La chaîne de restaurants CaliBurger a présenté au NRF 2018 de New York un kiosque  équipé de la reconnaissance faciale qui facilitent les commandes en libre-service et qui activent les paiements des clients.

Ce kiosque, élaboré par NEC, fournisseur de technologies innovantes et de solutions de vente au détail, permet d’identifier un acheteur déjà inscrit à un programme de fidélité, de payer en jetant simplement un coup d’œil à la caméra.

Les jouets aussi font de l’identification faciale comme le Stormtroopers d’UBTECH Robotics.

Les Stormtroopers sont les soldats les plus répandus au sein de l’Empire galactique de Star Wars. La société UBTECH Robotics spécialisé en robotique a profité du CES pour présenter son robot baptisé Star Wars Stormtrooper disponible depuis novembre 2017. C’est un jouet bardé de technologies qui offre de nouvelles expériences interactives pour toutes la famille et aussi pour les fans de Star Wars. Ce jouet pour Geek est doté de fonctionnalités de commandes vocales, de reconnaissance faciale, de surveillance, et de réalité augmentée via une application mobile. Avec le procédé de capture faciale biométrique Il peut mémoriser jusqu’à trois visages pour des interactions personnalisées comme de patrouiller dans une zone déterminer afin de détecter et répondre aux intrus.


Jean Pierre Fourcade
Ecrit par
Jean Pierre Fourcade
A la frontière entre l’information, la recherche et le développement, ma mission est de surveiller l’évolution des technologies dans des domaines bien déterminés mais aussi au-delà. Je suis très souvent connecté sur de nombreux réseaux pour alimenter ma soif de connaissances par mes explorations dans le nouveau monde du numérique.
Partager
Commentaires (0)

Merci de poster votre commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

S’inscrire
à la newsletter