Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

Nouveau_monde_demain_ces-2

Le CES 2018 préfigure le nouveau monde de demain

Jean Pierre Fourcade
Jean Pierre
16 janvier 2018

Le Consumer Electronic Show est bien le plus grand salon mondial de l’électronique grand public avec des milliers d’innovations basées sur de nouvelles technologies dont certaines peuvent nous sembler prétentieuses, d’autres bizarres mais la plupart préfigure nos modes de vies à venir.

Alors que la technologie continue de prendre de plus en plus de place dans nos vies, ce symposium mondial, réunissant de grandes entreprises et beaucoup de start-up courageuses, continue après 50 ans d’existence à placer la barre au sommet de l’innovation. Ce qui peut ressembler à de la science-fiction est cependant d’ores et déjà une réalité.

Avec ces nombreux concepts affichés au CES, il est certain que toutes ces entreprises mondiales rêvent en grand avec toutes ces innovations. Je vous propose dans cet article une sélection qui a stimulé mon âme de Geek…

Le scooter UJET relève le défi de la mobilité urbaine

La  Start-up luxembourgeoise Ujet a présenté sa nouvelle solution de mobilité urbaine avec son tout nouveau scooter électrique, d’un design disruptif et futuriste qui répondra aux défis urbains actuels.

Ujet, d’un poids de 43 à 49 kg, se plie facilement en quelques secondes. Il peut être stocké facilement dans la maison, au bureau ou même dans le coffre de sa voiture. Ujet propose deux modèles lié aux deux tailles de batterie permettant une autonomie estimée à 70 km ou 150 km et atteindre une vitesse de 45 km/h. Les batteries sont connectée, amovible et enroulable. Elles se chargent à partir de n’importe quelle prise standard en 2 heures avec le chargeur rapide. Un ordinateur de bord  offre une connectivité à son smartphone et au cloud. Il intègre le GPS, la 3G, le Wi-Fi et le Bluetooth.

Ujet prévoit ses premières livraisons  dans de nombreuses villes européennes  au premier semestre 2018

.

Havr dématérialise les clés pour ouvrir les portes avec la lumière

Le CES 2018 a pu démontré que la lumière est une source d’innovation et de développement.

Ce sont deux étudiants de l’Université de technologie de Compiègne qui ont développé la première serrure connectée à ouverture lumineuse. Cette jeune start-up qui se nomme HAVR a été créée en août 2017 a développé une application mobile qui permet de déverrouiller une porte grâce à une séquence du flash lumineux d’un téléphone portable.

Leur système qui nécessite de changer le cylindre de la serrure, s’appuie sur le principe de la technologie VLC (Visible Light Communication). En générant un code d’ouverture unique pour chaque utilisateur autorisé, celui-ci n’aura  plus qu’à approcher son Smartphone de la serrure et le flash de l’appareil photo reproduira la signature lumineuse. À chaque utilisation, une notification est envoyé au propriétaire de la serrure, afin de l’informer que la porte a été ouverte.

Havr a annoncé la commercialisation de sa première version de la serrure à l’automne 2018.

DSxzCW

MyLiFi®, la première lampe de bureau Li-Fi connectée au monde

Oledcomm, Start-up française, travaille depuis quelques années sur la technologie Li-Fi  pour «Light Fidelity» qui permet d’échanger des données par la lumière visible avec un débit pouvant atteindre les 224 Gigabits par seconde.

A l’occasion du CES, ils ont présenté une nouvelle lampe de bureau à éclairage LED et au design épuré qui fournit une connexion Internet sécurisée, sans fil et sans onde électromagnétique aux appareils à proximité. Cette connexion a l’avantage d’être plus rapide et plus stable que le Wi-Fi.

Cette lampe est disponible en pré-commande sur la plateforme Indiegogo.

mylifi-oledcomm

L’avenir du commerce de détail à la demande avec cette épicerie autonome et mobile.

Vendre des biens physiques aux consommateurs sans l’aide des humains est bien l’une des tendances à retenir pour ce CES 2018.

Robomart, une start-up basée à Santa Clara, en Californie, a pour objectif de livrer ses clients en produits frais directement à leur domicile. Le véhicule Robomart est une épicerie ambulante entièrement autonome de niveau 5, ne nécessitant pas de conducteur. Les clients peuvent utiliser une application mobile pour appeler le robot le plus proche, qui arrive en quelque minutes avec des produits frais.

La société a demandé un permis d’essai de véhicule autonome auprès du Département des véhicules automobiles de la Californie et prévoit lancer un programme pilote d’ ici l’été 2018.

Cette intelligence artificielle gère le magasin de manière autonome

Tout comme avec Amazon Go, si vous souhaitez automatiser les ventes dans votre magasin, la Start-up AIPoly  propose une plate-forme de vision industrielle et de capteurs pour créer ce que l’entreprise appelle le «marché autonome».

Grâce à la reconnaissance faciale et l’intelligence artificielle, cette plate-forme enregistre les achats des consommateurs grâce aux capteurs de vision qui reconnaît les produits choisis sur les étagères, permettant également la gestion des stocks ainsi que le réapprovisionnement. Cela changera la façon dont nous faisons nos courses en offrant la possibilité de ne plus faire la queue aux caisses.

Les assistants vocaux se déclinent sur tous les équipements de la maison

Une autre tendance forte du CES 2018 est l’ampleur de la déferlante des assistants vocaux de Google et d’Amazon dans toutes sortes d’appareils. Pour preuve, 10 millions d’enceintes connectées auraient été vendues en un peu plus de trois mois. De la cuisine à la salle de bain les assistants  à commande vocale envahissent tous les équipements de la maison connectée.

C’est le cas un de la firme américaine Kohler, leader mondial dans la conception et l’innovation de produits de cuisine et de salle de bain depuis 1873 qui a présenté parmi de nombreux produits connectés, une toilette intelligente qu’il est possible de commander à l’aide de l’assistant Alexa d’Amazon. Celui-ci est équipée d’éclairage coloré, de fonctionnalités musicales, d’un siège chauffant qui réchauffera votre derrière pendant que vous faites votre affaire et vous pourrez rincer la cuvette sans avoir à toucher à cette manette dégoûtante.

La disponibilité des robots compagnons se concrétise

Dans la suite logique des assistants vocaux pour nous simplifier la vie, les robots compagnons pourraient apporter un peu d’humanité et de mobilité a ceux-ci. Et ils étaient bien présents dans les allées du CES.

UBTECH Robotics, basée en Chine et leader mondial de robots humanoïdes et des technologies d’intelligence artificielle a dévoilé Walker son tout nouveau robot bipède. C’est le premier robot bipède à destination du grand public  pour faciliter les tâches quotidiennes au domicile comme aider les enfants à faire leurs devoirs ou aider les personnes âgées. Ubtech souhaite lui ajouter deux bras en 2018 pour en faire un vrai robot humanoïde complet et intelligent pour une commercialisation en 2019.

Avec ce wearable son doigt permet de téléphoner

Non ce gadget n’est pas issu d’un film de James Bond 007 mais bien d’une start-up sud-coréenne Innomdle Lab qui a mis au point un wearable permettant de transformer sa main en un téléphone portable.  Ce bracelet connecté est doté d’un module BCU pou “Body Conduction Unit”, une technologie de conduction osseuse permettant tout simplement de communiquer par téléphone rien qu’avec son doigt. Le bracelet se connecte au téléphone via Bluetooth et permet d’écouter les appels téléphoniques effectués du bout du doigt dans l’oreille. Sa commercialisation est prévu pour un lancement officiel en mars.


Jean Pierre Fourcade
Ecrit par
Jean Pierre Fourcade
A la frontière entre l’information, la recherche et le développement, ma mission est de surveiller l’évolution des technologies dans des domaines bien déterminés mais aussi au-delà. Je suis très souvent connecté sur de nombreux réseaux pour alimenter ma soif de connaissances par mes explorations dans le nouveau monde du numérique.
Partager
Commentaires (0)
S’inscrire
à la newsletter