Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

drone-Livraison-la-poste

Les dernières innovations postales à travers le monde

Sébastien Louradour
Sébastien
22 mai 2017

La baisse des activités liées au courrier a engagé bon nombre d’entreprises postales à évoluer, voire se réinventer

Il y a quelques semaines, The New Yorker publiait un article s’interrogeant sur les raisons qui font qu’USPS (La Poste américaine) peut être aussi peu innovante. Il faut dire qu’au pays d’Amazon et de Postmates, USPS peut apparaître comme l’entreprise qui n’a pas vu passer le train de l’innovation. Cela est d’autant plus vrai qu’à travers le monde, certaines entreprises postales n’ont pas attendu pour sérieusement repenser leurs activités.

De nouveaux usages appellent de nouveaux services

Chute de l’activité courrier, boom du e-commerce, vieillissement de la population, instantanéité des services… Les entreprises postales sont particulièrement concernées par l’évolution des usages de la population mondiale. Non seulement, les évolutions sont rapides mais surtout, une myriade de startups est en embuscade pour prendre des parts de marché à ces acteurs traditionnels. La livraison de produits frais a par exemple été presque immédiatement investie par de nouveaux entrants tels que Postmates, Instacart mais également par des grands acteurs tels que Google Express ou UberEATS. La logistique est désormais l’expertise d’Amazon, premier client et concurrent des entreprises postales. Mais surtout, l’intelligence artificielle est en embuscade permettant d’assurer une automatisation de la livraison sur courte ou longue distance. Camions autonomes, drones et robots de livraison représentent de nouvelles opportunités pour les acteurs de la livraison des colis ou du courrier. Et dans ce domaine encore, les entreprises de la tech ont déjà une certaine longueure d’avance.

Pour autant, les acteurs traditionnels du courrier n’ont pas pas dit leur dernier mot. Retour sur quelques innovations récentes :

amazon-drone

Étendre l’autonomie des personnes âgées

La Jersey Post qui officie sur l’île de Jersey a mis en place un dispositif destiné aux personnes âgées appelé “call and check”. Actuellement testé sous forme de projet pilote dans la petite île anglo-normande de 100 000 habitants, cette initiative permet à une personne âgée de demander à un postier de lui rendre visite. Ce service peut être programmé de façon régulière (journalière ou hebdomadaire) ou sur demande. Le postier s’assure que la personne va bien et en cas de problème peut avertir sa famille ou les autorités compétentes. Il n’a en revanche pas l’autorisation de fournir des médicaments ou des soins. Ce service n’est pas encore commercialisé dans la mesure où il s’agit encore d’une expérimentation.

Ce service n’est pas sans rappeler celui fourni par La Poste en France sous le nom de “Veiller sur mes parents“.  Commercialisé depuis avril dans la France entière il permet de s’abonner à un service qui combine visites régulières d’un postier et un boitier de téléassistance permettant de contacter une aide en cas d’urgence.

La-Poste-autonomie-personne-agees-veiller-sur-mes-parents

Un hub logistique pour le e-commerce

Pour faire face à la croissance du e-commerce en Asie, SingPost (La Poste de Singapour) a ouvert fin 2016 un hub logistique spécialement prévu pour assurer la livraison des biens d’e-commerce. Le centre logistique dont le coût représente 182 millions de dollars d’investissement peut assurer la livraison de 100 000 colis/jour. L’entrepôt est automatisé de façon à assurer une livraison rapide attendue par les clients e-commerce. Avec ce dispositif adapté aux nouveaux modes de consommation, SingPost vise le marché d’Asie du Sud-Est en disposant d’un modèle facile à ettendre. La percée du e-commerce pousse les services postaux à jouer un rôle de premier plan dans ce secteur, mais la compétition est devenue rude notamment avec Amazon qui est devenu un expert dans le domaine logistique et s’intéresse de plus en plus aux nouveaux modèles de livraison.

livraison-e-commerce-singapost

La livraison par les airs

Alors que les acteurs traditionnels de la livraison se sont imposés sur les routes, de nouveaux acteurs se positionnent dans la livraison par les airs. Matternet s’affichait ainsi au CES de Las Vegas avec Mercedes qui présentait un véhicule concept combinant entrepôt mobile et plateforme de décollage pour les drones. La startups basée dans la Silicon Valley n’en est pas à son premier partenariat. Swiss Post s’est associé à Matternet pour assurer la livraison d’échantillons de sang. Le dispositif consiste à interconnecter via des drones les deux hôpitaux de la ville de Lugano. Il s’agit ainsi de la première ligne “commerciale” de drones en ville. La Poste en France avait en effet lancé l’année dernière la première ligne commerciale en zone non-urbaine dans le Var, une première mondiale alors.

Une boîte aux lettres adaptée aux nouveaux usages

Cette innovation ne vient pas d’un groupe postal mais d’une startup basée à Lousiville dans le Kentucky. Mailhaven vient de lancer une boîte aux lettres permettant d’enfin résoudre le “pain point” de recevoir des colis chez soi qui logent 5% du temps dans notre boite aux lettres traditionnelle. Aux Etats-Unis, le colis reste devant la porte, a minima, on est certain de l’avoir reçu à temps, sauf si entre temps quelqu’un l’a embarqué… Parfois il repart à l’entrepôt, au final, on finit donc par donner l’adresse du bureau… Mailhaven vient pour cela de créer une boîte aux lettres très grand format et connectée qui permet à la fois de recueillir de façon sécurisée ses colis et de recevoir une alerte lorsqu’ils arrivent. La boite aux lettres est actuellement proposée en pré-commande au tarif de 249$ et un abonnement de 120$/an sera demandé pour bénéficier du service.

Pourquoi USPS a tant de mal à innover

Le courrier est en baisse année après année. Lorsque l’on entend que les entreprises historiques doivent anticiper l’arrivée de “disrupteurs”, il ne fait aujourd’hui pas de doute que le premier secteur à avoir été secoué par l’arrivée d’internet dans les années 90 fut celui du courrier qui pouvait difficilement rivaliser avec l’e-mail mais surtout avec internet lui-même… C’est à dire un réseau interconnecté permettant d’envoyer et de recevoir de l’information de façon instantanée.

Depuis, USPS est resté, pour des raisons légales, cloisonné dans son activité de courrier/colis. USPS n’a en effet pas autorité à proposer des services non postaux. Alors que le principal actif d’USPS est de disposer d’un réseau de postiers passant chaque jour devant presque chaque domicile américain, impossible pour le réseau de proposer des services complémentaires permettant de compenser la chute de l’activité du courrier. Pire, ses marges de manoeuvre sont limitées à tenter d’améliorer l’expérience de réception de courriers ou de publicités dans sa boite aux lettres, ce qui ne pourra fondamentalement pas changer la tendance de fond : les interactions humaines sont désormais basées sur un flux continu de messages instantanés, et notre boîte aux lettres a été remplacée par notre smartphone.


Also published on Medium.


Sébastien Louradour
Ecrit par
Sébastien Louradour
Rédacteur en chef de Yellow Vision, je décrypte les dernières tendances, essaye d'écouter les signaux faibles et de rendre l'ensemble compréhensible pour tous. Contactez-moi, j'échangerai avec plaisir !

Partagez cet article

Partager
Commentaires (0)
S’inscrire
à la newsletter