Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

old-folk-tech-for-Wordpress-2

Les seniors connectés ont leurs applis

LD
Lilas
14 mai 2018

Quels sont les services et applications spécialement destinés à ceux qu’on appelle les “digital seniors” ?

Près de deux seniors sur trois sont aujourd’hui connectés, selon le cabinet de conseil Bearing Point : c’est-à-dire qu’ils utilisent Internet fréquemment — si ce n’est quotidiennement, pour un tiers d’entre eux — pour une quantité de tâches qui vont de l’envoi d’e-mails à la lecture de site d’infos en passant par l’achat de biens. L’étude Havas “Meaningful brands” surnomme ces baby-boomers branchés les surfeurs d’argent, ou “silver surfers”. Il est vrai que sur le front de l’équipement digital, ils n’ont pas à rougir. Toujours selon le rapport de Bearing Point, 2 seniors sur 3 possèdent un appareil connecté : “63% sont équipés en ordinateurs, 34% en smartphones (près de 20 fois plus qu’en 2010 !) et 26% en tablettes”.

En parallèle, le vieillissement de la population et l’amélioration de l’espérance de vie font grandir leur poids dans la société : en France, les plus de 60 ans représentent 15 millions de personnes, et ils seront 20 millions en 2030. Sans surprise, une ribambelle de services adaptés aux attentes et aux modes de vie de ces usagers connectés font leur apparition. Quels sont-ils ? Yellow fait le point.

Mieux surveiller sa santé

La “silver économie” est en plein boom en France. Selon une estimation de la BPI datant de 2016, elle représentait alors 90 milliards d’euros et atteindra les 130 milliards en 2020. Comme le note un article des Echos, “sur ce marché, les entreprises innovantes en e-santé se taillent la part du lion” : les services d’e-santé – regroupant objets connectés, domotique high-tech à domicile ou applications de suivi médical – pullulent. Ils permettent d’abord une meilleure prise en charge d’éventuels problèmes de santé, comme l’application Web MD qui aide à faire l’inventaire des symptômes avant d’appeler son médecin. Dans le cas où le patient ne peut se déplacer, le service de télémédecine Medecindirect permet d’effectuer un diagnostic rapidement par téléphone ou de contrôler les symptômes d’une maladie. Enfin, à côté des traditionnels Fitbit et autres moniteurs d’activité, il y a la montre connectée Zembro, spécialement destinée aux seniors. Sa particularité ? Elle fonctionne également comme un système d’alarme, qui prévient les proches instantanément en cas d’urgence, ce qui permet d’éviter les frayeurs et de rassurer la famille d’un senior souffrant.

Garder la forme

1 français sur 2 âgé entre 55 et 64 ans pratique une activité sportive. Outre les cours et programmes de sport en groupe, il existe des services dédiés pour ces utilisateurs connectés. Pour bien coller aux conditions physiques de ces seniors sportifs et leur proposer un accompagnement sur la durée, il y a Bouge + 50 : un programme de coaching disponible via une app qui propose des exercices adaptés sur 12 semaines. Quant à l’application américaine Tai Chi for Seniors (payante), elle semble parfaite pour celles et ceux qui veulent commencer une activité douce mais exigeante.

Créer du lien

Certains n’ont pas attendu que Facebook se jette dans le juteux business de la rencontre amoureuse pour se lancer : Our Time  est une application romantique spécialement consacrée aux seniors. Dans un tout autre registre, Silvernest est un service intergénérationnel de logement. Elle permet d’enrichir la vie sociale des seniors qui ont une chambre ou un bien immobilier à louer à un prix modéré à des étudiants. Dans certains cas, cette initiative permet également de diminuer l’isolement de certains personnes âgées. Pour lutter contre ce phénomène, on compte également la solution “veiller sur mes parents” proposée par la Poste, qui, s’appuyant sur les visites à domicile du facteur, permet de prendre des nouvelles d’un parent isolé. D’autres solutions clefs en mains visent également à rendre plus supportable l’isolement pour les plus vulnérables, accompagnés par des robots à domicile. Parmi les différentes solutions existantes, il y a Buddy, déjà présenté au CES en 2017 et chroniqué dans ces pages. Buddy se veut être un compagnon polyvalent pour aider et faciliter le quotidien des personnes âgées à domicile.  

Santé, sport ou vie sociale,… les applications et services digitaux touchent tous les domaines de vies des seniors. Mais il reste encore beaucoup à inventer. Car même si ces services semblent se développer à grande vitesse, il y a encore encore de travail pour satisfaire un public exigeant. En effet, selon l’étude Meaningful Brands d’Havas, il existe une corrélation de 71% entre la force du contenu d’une marque et sa contribution au bien-être des consommateurs ; et 60% des répondants “silver” estiment qu’une marque doit jouer le rôle de coach et aider à résoudre des problèmes quotidiens avec une couche d’émotion. De quoi inspirer les marques et entreprises à créer et imaginer des services adaptés répondant à leurs aspirations.


LD
Ecrit par
Lilas D
Journaliste, chercheuse et consultante. Depuis Berlin, j'écris sur les enjeux sociétaux des technologies et questionne le futur que nous sommes en train de construire.
Partager
Commentaires (0)

Merci de poster votre commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

S’inscrire
à la newsletter