Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

Tech4good-02

Les startups healthtech à ne pas rater en 2018

LD
Lilas
2 janvier 2018

Le monde de la santé s’ouvre à la tech et dans son sillage des startups se créent à la pelle. Parmi ces jeunes pousses, quel est notre millésime healthtech pour 2018 ?

L’univers de la santé est en ébullition : le numérique démultiplie les possibilités pour changer la relation entre médecin et patient et les progrès technologiques (de l’intelligence artificielle à l’imprimante 3D) améliorent la qualité des soins. Le monde de la santé de demain apparaît comme un monde où l’on prévient désormais le mal grâce à des objets connectés qui captent en continu vos signes vitaux (rythme cardiaque, etc).

Face à cette nouvelle donne, quelles sont donc les startups qui tireront leur épingle du jeu en 2018 ? Parmi des milliers de jeunes pousses ambitieuses, quatre entreprises ont retenu notre attention

startup_tech4good

Prévention et intervention d’urgence

Humetrix : Présente au CES de Las Vegas dès le 8 janvier, Humetrix est une entreprise qui a conçu deux applications (BlueButton et Tensio) de monitoring et contrôle de sa santé ainsi qu’une application d’urgence appelée SOS QR. BlueButton est un dossier médical personnel qui permet à chaque patient de renseigner ses pathologies et son historique médical. Il permet ainsi à tous les patients de renseigner ses informations pour une meilleure prise en charge lors d’un rendez-vous médical ou d’un check-up. Quant à Tensio, l’application renseigne avec une application sur Applewatch son porteur sur sa tension artérielle et lui permet de bien la contrôler. Enfin, SOS QR est une application d’urgence : elle permet de prévenir des contacts d’urgence une fois un bouton activé afin d’être rapidement secouru en cas de chute, d’accident vasculaire cérébral, etc nécessitant une intervention rapide. Multilingue, l’application permet également le partage à travers un QR code des informations médicales du patient. Une fonctionnalité plus que pratique pour se renseigner en un coup d’oeil les pathologies du patient et le prendre en charge en urgence.

Fabrication additive et prothèses

Andiamo et Osseomatrix sont deux entreprises qui créent des prothèses sur mesure. La première, basée à Londres, est spécialisée dans les prothèses orthopédiques. Quel procédé utilise-t-elle ? Les membres inférieurs du patient sont scannés et le fichier 3D est ensuite utilisé pour confectionner la prothèse correspondante à la démarche et aux membres du patient. Tandis que la seconde est une entreprise française qui a mis au point un processus d’impression d’implant de synthèse, qui permettent de reconstituer des os. À partir du scanner du patient, l’entreprise va réaliser un scanner et modéliser un implant virtuel qui sera imprimé en 3D. Cette méthode utilise l’impression au laser pour constituer un implant en céramique biologique (ou l’hydrohyapatite) très proche de la composition chimique de l’os minéral. Une fois déposé, l’implant sera colonisé par les cellules osseuses remplira les porosités de l’implant et l’os se reconstituera.

Le traitement à distance

Virta Health : Nommée startup de l’année par Fast Company, Virta Health a été créée par des médecins qui ont mis au point un traitement inversant la progression du diabète de type II. Leur secret ? Un coaching personnalisé de nutrition couplé à des appareils qui mesurent en continu les signaux du métabolisme du patient. Virta Health mise sur un suivi quotidien et individualisé pour combattre la maladie, qui nécessite une discipline nutritionnelle de fer. Selon le site internet de l’entreprise, les patients perdent du poids, économisent de l’argent en arrêtant de prendre leurs médicaments et font baisser leur taux de sucre dans le sang (A1C soit l’hémoglobine gliquée).


LD
Ecrit par
Lilas D
Journaliste, chercheuse et consultante. Depuis Berlin, j'écris sur les enjeux sociétaux des technologies et questionne le futur que nous sommes en train de construire.
Partager
Commentaires (0)

Merci de poster votre commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

S’inscrire
à la newsletter