Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

voiture-volante-yellow-vision-yellow-innovation

Les voitures prêtes pour le décollage

Jean Pierre Fourcade
Jean Pierre
3 février 2017

Encouragées par les progrès technologiques et une demande forte de solutions de transport alternatives dans les villes de plus en plus congestionnées, les voitures volantes seraient-elles plus proche que nous le pensons.

Fan de science-fiction, le cinéma a bercé mon enfance depuis les années 80 avec des films comme Fantômas, Star Wars, Blade Runner et le Cinquième élément qui nous faisaient entrevoir des mondes futuristes pleins de technologies merveilleuses. Il semble qu’en 2017 nous ayons atteint cet avenir à bien des égards. Tout le monde possède un smartphone dans sa poche, nous permettant de communiquer instantanément avec n’importe qui sur la planète.

Nous avons cartographié le génome humain, nous faisons même des plans pour coloniser la planète Mars et les robots commencent à débarquer dans les entreprises et à la maison. Mais malgré tout cela, quelque chose manque encore. Toujours pas de voitures volantes en vue.

Ces derniers mois, les annonces de grandes entreprises comme Uber se sont multipliées : Airbus ou Altran mais aussi des Start-up comme Zee.aero qui proposent des prototypes de « flying cars ». Voici un petit tour d’horizon de ces projets fous mais qui pourraient devenir une réalité d’ici quelques années.

CityAirbus le projet de taxis volants par Airbus

Airbus, une des plus grandes entreprises aérospatiales du monde, prévoit de tester un prototype de voiture volante d’ici la fin de l’année. “Nous sommes dans une phase d’expérimentation, nous prenons ce développement très au sérieux.” a déclaré Le PDG d’Airbus, Tom Enders lors d’une conférence de presse en Allemagne.

Le projet CityAirbus, développé par Airbus Helicopters, vise au désengorgement des surfaces routières des plus grandes villes du monde. Le véhicule ADAV (Aéronef à Décollage et Atterrissage Verticaux) à passagers multiples utiliserait des propulseurs électriques et des hélices à canaux multiples. CityAirbus sera piloté dans un premier temps par un chauffeur, à terme, il s’agira d’une voiture volante totalement autonome. Le premier vol du prototype serait prévu pour la mi-2017.

Commander son taxi volant avec Uber Elevate !

Airbus souhaite s’allier à UBER pour créer un service de taxi-hélicoptère avec Uber Elevate. Uber Elevate formera un réseau d’hélicoptères électriques dédiés aux courses à la demande qui porteront le nom d’ADAV pour « Vertical Take-Off and Landing ». Ce réseau fonctionnera  comme la fameuse application de covoiturage Uber, avec des passagers utilisant leur smartphone pour réserver leurs déplacements.

Zee.Aero la start-up de la Silicon Valley

La Start-up Zee.Aero dont l’investisseur principal est le PDG d’Alphabet Larry Page (qui a investi 100 millions de dollars dans le projet), se situe juste à côté du siège de Google X à Mountain View, au coeur de la Silicon Valley. Zee.Aero travaille sur la création d’une voiture volante 100% électrique qui pourrait également décoller et atterrir verticalement. Les informations sur cette start-up restent encore assez secrètes et le site web révèle très peu d’information.

La Start-UP chinoise prévoit 1000 drones EHANG 184 pour le transport personnel et médical

L’EHANG 184 est un drone tout-électrique avec quatre bras et huit hélices ce qui lui permet de transporter un seul passager et de parcourir des distances courtes d’environ 30 à 50 km à une vitesse de croisière de 100 km/heure à un plafond de vol de 11.500 pieds.

Le Co-fondateur Derrick Xiong a déclaré que l’Ehang 184 a été programmé pour offrir au passager à bord un vol complétement automatisé ne nécessitant aucune licence ou expérience de vol. Tous les vols sont exploités à partir d’un centre de commande avec des ingénieurs capables de contrôler les drones où qu’ils soient dans le monde.

Une société française propose son ADAV, Xplorair

Xplorair est un Aéronef monoplace à décollage et atterrissage vertical du type « Personal Air Vehicle » et à pilotage autonome utilisant les services de géolocalisation du système européen Galiléo. Grâce au système de propulsion via thermo-réacteurs, il pourrait à terme parcourir jusqu’à 800 km, à une vitesse moyenne de 200 km/h et avec un plafond de de navigation d’environ 3.000 mètres d’altitude.

Le prototype Xplorair de fabrication française devrait être présenté au salon du Bourget en juin 2017.

Les premiers passagers dans les airs dès 2020 ?

Au vu des derniers brevets déposés, des avancées technologiques en matière de propulsion et des avancées sur les systèmes de pilotage automatique, nous pouvons espérer qu’un transport sûr dans les airs avec des passagers devrait débuter d’ici quelques années pour peut-être devenir la norme du déplacement inter-cité dans quelques années.


Jean Pierre Fourcade
Ecrit par
Jean Pierre Fourcade
A la frontière entre l’information, la recherche et le développement, ma mission est de surveiller l’évolution des technologies dans des domaines bien déterminés mais aussi au-delà. Je suis très souvent connecté sur de nombreux réseaux pour alimenter ma soif de connaissances par mes explorations dans le nouveau monde du numérique.
Partager
Commentaires (2)

Les commentaires sont fermés.