Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

Ritual-productivite-1080-1080

Le secret de la productivité ? Des rituels et des routines

LD
Lilas
25 février 2019

Vous souhaitez gagner en productivité ? Adoptez les bons rituels et les routines qui vous conviennent !

Selon certaines études, jusqu’à 40 % de nos actions quotidiennes sont alimentées par nos habitudes – un ensemble d’actions et de routines conscientes ou inconscientes que nous avons développées au fil du temps. Pourtant, nos routines ne sont pas la seule chose dont nous avons besoin pour avoir une vie équilibrée. La plupart de nos journées, nous passons d’une tâche à l’autre. Et ce sont les rituels que nous adoptons – tels que boire un café à 11h pile, prendre l’air après le déjeuner par exemple – accomplis à des moments clés, qui nous aident à rendre cette journée mémorable ou agréable

Comme l’écrit Maria Popova, fondatrice de Brain Pickings, un site de vulgarisation réunissant des essais et extraits d’écrits de philosophes et personnalités de lettres, la routine et le rituel semblent être les deux faces d’une même médaille : “Alors que la routine vise à rendre le chaos de la vie quotidienne plus contrôlable, le rituel vise à imprégner le mondain d’un élément magique. La structure de la routine nous réconforte, et la spécificité du rituel nous revitalise.” Ces deux éléments peuvent s’intégrer dans le monde du travail contemporain. Comment leur donner de la place ? Éléments de réponse.

Boire un thé juste avant de prendre le temps d'écrire, un exemple de rituel à adopter - Photo : Unsplash
Boire un thé juste avant de prendre le temps d'écrire, un exemple de rituel à adopter - Photo : Unsplash

Des routines, des rituels et des Hommes

Alors que l’entreprise et la société enjoignent tout un chacun à être plus productifs, cette injonction ne pourra être menée à bien si vous n’adoptez pas des routines et rituels permettant de fixer ou renouveler votre attention. En effet, même si vous essayez de passer la première heure de la journée à écrire avant que vos réunions du matin ne commencent, votre cerveau ne vous permet pas toujours une pause aussi nette entre les tâches. C’est à cause de ce que l’auteur du livre Deep Work, Cal Newport, appelle le “résidu d’attention”. Il explique : “Pour passer de la tâche A à la tâche B au travail, votre attention ne suit pas immédiatement – un résidu de votre attention reste coincé en pensant à la tâche initiale. Pour surmonter ce résidu d’attention, nous avons besoin d’un moyen de dire officiellement (à votre cerveau), j’ai fini de travailler sur cette tâche pour l’instant et il est temps de passer à la suivante.

C’est précisément là qu’interviennent les rituels. Les rituels sont des comportements répétés, tout comme les routines, mais ils en diffèrent car ils sont imprégnés d’une signification plus profonde qu’une simple séquence d’actions. Pensez aux rites religieux ou aux traditions familiales : ces rituels signifient un changement ou un moment d’importance dont nous devrions prendre note.

Chacun son rituel, chacun son chemin

Maintenant que vous savez ça, il ne s’agit pas d’adopter la routine ou les rituels de tel patron de startup qui se lève à 4h du matin. Pour fonctionner, il faut trouver une routine quotidienne qui fonctionne pour vous. Au travail, cela signifie par exemple identifier et comprendre vos fluctuations d’énergie naturels tout au long de la journée. Il s’agira de planifier un travail significatif au moment qui vous convient le mieux, là où votre attention est au maximum, et en vous protégeant des interruptions, des distractions et des réunions trop nombreuses. Les rituels sont aussi profondément personnels. Aller faire une petite promenade, prendre une tasse de café ou ranger votre ordinateur portable, etc. : l’action elle-même n’a pas autant d’importance que ce qu’elle symbolise pour vous — par exemple que vous avez terminé une partie de votre journée et que vous êtes prêt à passer à la suivante. Sceptiques ? La recherche a montré que les rituels aident à la maîtrise de soi, peuvent atténuer une déception après avoir reçu des nouvelles difficiles, voire réduire l’anxiété avant les tâches stressantes et améliorer notre performance. Lorsque nous répétons un rituel associé à une certaine tâche, cela envoie le signal à notre cerveau que nous sommes disciplinés, motivés et concentrés.

Le rituel, superstition des temps modernes

Aussi personnels soient-ils, les rituels peuvent souvent sembler incongrus pour les personnes de l’extérieur. L’analogie la plus commune pour expliquer un rituel est la relation que certains athlètes ou artistes entretiennent avec la superstition. Certains sportifs de haut niveau décident de ne pas changer leurs chaussettes pendant un tournoi ou de ne pas se raser la barbe. Le romancier américain Stephen King, lui, range son bureau après chaque journée de travail pour que chaque matin il puisse commencer sa session d’écriture avec le même espace de travail. Alors que Winston Churchill aimait s’adonner à une sieste à cinq heures de l’après-midi pour structurer sa journée en deux moments bien distincts : travail du matin et travail du soir.

Pour éviter d’avoir le sentiment que le temps vous file entre les doigts, routines et rituels sont des puissants outils. Les premières nous aident à nous sentir en contrôle de notre temps, et les seconds s’assurent que nous respectons les plans que nous nous étions fixés pour la journée. Comme quoi, routine n’est pas forcément synonyme de train-train.


LD
Ecrit par
Lilas D
Journaliste, chercheuse et consultante. Depuis Berlin, j'écris sur les enjeux sociétaux des technologies et questionne le futur que nous sommes en train de construire.
Partager
Commentaires (0)

Merci de poster votre commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

S’inscrire
à la newsletter