Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

Robot-madeinfrance-carre

Les robots made in France

Jean Pierre Fourcade
Jean Pierre
25 juin 2018

En quelques décennies l’homme créa l’intelligence artificielle et les robots pour peupler notre univers quotidien et s’emparer de tout ce qui relève du « faire ».

La plupart des acteurs français de la robotique de service sont généralement des start-up. Elles se positionnent sur des marchés émergents à fort potentiel comme la robotique personnelle de compagnie ou d’aide à la dépendance, les robots médicaux ou dans leurs loisirs …

L’évolution de l’offre robotique s’oriente actuellement plutôt sur des tâches destinées à effectuer les travaux utilitaires, ménagers ou industriels. Leurs caractéristiques principales tendent à des aptitudes sociales à la fois ludiques et éducatives, tout en pouvant répondre comme interface d’accueil dans les entreprises. Selon une étude publiée en janvier 2018 par l’institut OpinionWay, 52 % des français, accepteraient la présence de robots dans la vie quotidienne. En premier lieu ils sont prêts à accepter la présence d’un robot au domicile (28 %) et principalement pour la réalisation des tâches ménagères. Ensuite les robots seraient également à leur place dans les endroits tels que les centres commerciaux (21 %) et aussi dans les magasins (15 %) pour faciliter les courses. Mais seulement 8% des français accepteraient un robot au travail…

Le robot français Keecker s’installe à la maison pour les loisirs multimédias de toute la famille

Après cinq ans de recherche et développement, le robot Keecker, proposé par Pierre Lebeau, PDG et fondateur de la société est depuis novembre 2017 disponible à l’achat.

Keecker, qui ressemble à un gros œuf, est le premier robot multimédia pensé pour la maison. Keecker est équipé d’un ensemble de roues, d’une caméra et d’un logiciel de navigation pour une mobilité parfaite lui permettant de diffuser un film ou une émission TV dans toutes les pièces de la maison au mur et même au plafond. Le robot peut se contrôler à la voix avec des instructions simples comme « va dans la chambre des enfants ».

Au-delà des usages multimédia Keecker possède des notions de sécurité pour la maison grâce à ses nombreux capteurs et sa caméra 360° qui scanne toutes les pièces de la maison pour patrouiller afin de détecter d’éventuelles intrusions. S’il remarque quelque chose d’anormal, il enverra une notification sur un smartphone via l’application mobile ou IOS.

Le robot 100% français Tiki

Disponible à la location ou à la vente, le robot humanoïde Tiki imaginé et conçu par la société normande Event Bots sera parfaitement adapté pour dynamiser la gestion de l’accueil grâce à de nombreuses possibilités d’interactions innovantes et disruptives.

Ce robot d’une taille de 1 mètre 45 pour la version mobile, bénéficie d’un design moderne et épuré, aux courbes féminines permettant une personnalisation adaptée au logo et aux couleurs de l’entreprise, s’intégrant ainsi dans le paysage du point de vente.

Les fonctionnalités ne cessent d’évoluer depuis la première version de 2016. Il est capable de parler plusieurs langues, d’effectuer de la reconnaissance faciale grâce à sa caméra. En option une tablette tactile peut être présente sur son torse. Différents capteurs, tactiles ou NFC, sont présents dans les bras permettant par exemple pour scanner des cartes de fidélité ou d’accès. Bref tout est possible pour ce robot surtout pour Guillaume De La Rue et Steve Geandier, les deux cofondateurs de la société.

Twinsheel, le droïde français de livraison des courses à domicile

Toujours en France, cette start-up lyonnaise fondée par deux ingénieurs de la région, les frères Benjamin et Vincent Talon, ont développé le robot autonome TwinswHeel. Ce droïde de livraison autonome de 70 cm de haut, reconnaissable par ses deux grandes roues motrices qui lui confèrent un haut niveau d’agilité, embarque toutes les technologies des véhicules autonomes comme l’intelligence artificielle et des capteurs de détection permettant de prendre les décisions de la trajectoire à suivre tout en évitant les obstacles fixes ou mobiles. Il est donc capable de se déplacer seul sur les trottoirs et dans les rues afin de livrer tous les produits issus des commerces de proximité. Il peut transporter jusqu’à 40 kg de charge utile, et de circuler aussi bien sur les trottoirs jusqu’à 6 km/h que sur la route jusqu’à 30 km/h avec une autonomie énergétique de 10km.

Une entreprise de la Silicon Valley l’utilise pour distribuer des fruits ou des boissons aux employés et aussi des essais ont été effectués avec succès en avril 2018 au centre commercial Italy 2 dans le 13e arrondissement de Paris. Mais il faudra attendre que la réglementation spécifique, sur l’usage des robots-livreurs sur l’espace public urbain soit établie pour espérer une généralisation de ce système de livraison.

Alice, le premier robot français collaboratif de la société Cybedroïd

Après la commercialisation récente du robot Leenby, un robot assistant personnel à destination des entreprises, la société Cybedroid, basée à Limoges a dévoilé, au salon Vivatech 2018, une nouvelle génération de robot, nommée Alice. Alice disponible pour la fin de l’année, est un robot semi-humanoïde mobile et autonome, capable d’évoluer dans un environnement tout public. Ces capacités pour accueillir, renseigner et diffuser des informations pratiques sont particulièrement adaptées pour les personnes âgées ou des personnes en situation de handicap. Il sera ainsi capable d’escorter une personne jusqu’à sa chambre, livrer de la nourriture et des boissons, détecter une personne en danger immédiat, interagir avec une personne et sécuriser son environnement.


Jean Pierre Fourcade
Ecrit par
Jean Pierre Fourcade
A la frontière entre l’information, la recherche et le développement, ma mission est de surveiller l’évolution des technologies dans des domaines bien déterminés mais aussi au-delà. Je suis très souvent connecté sur de nombreux réseaux pour alimenter ma soif de connaissances par mes explorations dans le nouveau monde du numérique.
Partager
Commentaires (0)

Merci de poster votre commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

S’inscrire
à la newsletter