Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

Post-Day-1080-1080

Partout dans le monde, les services postaux innovent

LD
Lilas
8 octobre 2018

Partout dans le monde, les services postaux se réinventent pour mieux répondre aux mutations sociétales et aux changement d’usages de la population. À l’occasion de l’International Post Day, Yellow fait le tour d’horizon des évolutions qui transforment et diversifient les modèles d’affaires postaux.

Pour répondre aux évolutions de la société et à des usages devenus massivement numériques, les entreprises postales innovent et inventent de nouveaux services. La baisse de l’activité du courrier d’une part et l’apparition de nouveaux acteurs comme Amazon, Uber EATS ou encore Postmates aux États-Unis ont été autant d’éléments déclencheurs pour accélérer cette innovation.

Désormais, les services postaux investissent l’e-commerce, les solutions pour mieux accompagner le vieillissement de la population ou encore les moyens de transport. Pour l’International Post Day, Yellow a fait le tour du monde et répertorie le meilleur des évolutions récentes du secteur. Voici notre sélection.

Développer les livraisons par les airs

On vous parlait déjà en 2017 dans ces colonnes de Swiss Post, qui s’est associée à la startup Matternet pour assurer la livraison d’échantillons de sang. Le dispositif consiste à interconnecter via des drones les deux hôpitaux de la ville de Lugano. Il s’agit de la première ligne “commerciale” de drones en ville.

Cette année, c’est le service de livraison de colis DHL Deutsche Post qui a officialisé un partenariat avec la startup WingCopter pour effectuer les livraisons d’urgence par drone dans des zones où l’accès aux routes est difficile ou accidenté en raison de catastrophes. Une opération test pour le réapprovisionnement de médicaments d’un hôpital à un autre a été lancée récemment en Tanzanie – elle n’est pas sans rappeler les activités de la startup américaine Zipline au Rwanda, qui se concentre sur le même cas d’usage.

Une collaboratrice ViaPost se servant du casque audio et de son interface pour "flasher" des colis (image fournie par Viapost)
Une collaboratrice ViaPost se servant du casque audio et de son interface pour "flasher" des colis (image fournie par Viapost)

Investir dans des infrastructures e-commerce

Face à la mainmise d’Amazon, les services postaux mettent les moyens pour développer les capacités de leurs services logistiques e-commerce. Déjà fin 2016, SingPost (La Poste de Singapour) avait ouvert un hub logistique spécialement prévu pour assurer la livraison de 100 000 colis issus de l’e-commerce par jour. L’entrepôt est automatisé de façon à assurer une livraison rapide. Quant à Swisspost, elle propose une solution logistique clef en mains pour ses clients entreprise. En France, la filiale logistique de la Poste, Viapost, qui traite près de “1 500 000 paquets et colis chaque jour sur quatre des plateformes industrielles de Viapost en Île-de-France”, a permis à certains de ses collaborateurs d’expérimenter avec WT41NO : “un outil qui se compose d’un terminal porté au bras avec clavier et écran d’affichage relié à un casque et un scanner annulaire permettant de simplifier à une seule action, le flashage d’un paquet ou d’un colis et l’affectation de sa zone de tri”, explique Lysiane T’Sjoën, directrice du réseau logistique de Viapost, dans FrenchWeb.

La livraison de médicaments sur le continent africain : image du vol test effectué en Tanzanie, fruit du partenariat entre DHL & Quadricopter
La livraison de médicaments sur le continent africain : image du vol test effectué en Tanzanie, fruit du partenariat entre DHL & Quadricopter

Devenir assistant au quotidien

En France, avec Digiposte la Poste propose un service de stockage de données personnelles et va plus loin sur le secteur de la santé avec l’application La Poste eSanté qui centralise les données médicales personnelles du patient. Le groupe suisse Swisspost mise, lui aussi, sur la santé connectée. Il propose ainsi à ses clients de pouvoir accéder facilement à leurs données médicales sur une interface dédiée et sécurisée. Il fournit également une infrastructure de partage de ces données avec des entreprises tierces.

Pour lutter contre l’isolement des personnes âgées, la poste de l’île de Jersey, entre la France et l’Angleterre, a créé le service “Call & check”, qui permet à une famille éloignée d’un parent âgé de demander à un postier de passer voir ce dernier. Sur ce même modèle, la Poste a lancé en avril 2017 “Veiller sur mes parents”, un service qui combine les visites régulières d’un postier et un boîtier de téléassistance pour contacter une aide en cas d’urgence.

PostNord, qui regroupe les services postaux suédois et danois, a bénéficié d’un avantage de taille par rapport à ses homologues européens : l’absence d’Amazon en Suède. Il a donc pu occuper la place du géant de Seattle dans des secteurs qui étaient son pré carré, comme la livraison d’aliments frais (rappelant Amazon Fresh). Là encore, la stratégie pour se démarquer de concurrents éventuels à venir est remarquable : PostNord livre le client directement chez lui, et le postier remplit son frigo… oui, oui. Idéal pour les personnes âgées ou à mobilité réduite qui se font livrer chez elles car elles ne peuvent plus porter leurs courses ou se déplacer.

Parier sur des services aux entreprises et aux collectivités

Pour innover, notons que les groupes postaux ne sont pas toujours seuls : ils peuvent s’appuyer sur l’expertise de start-ups et de sociétés technologiques permettant d’accélérer l’innovation en interne.

La compagnie PostNord a ainsi mis au point une offre à destination des entreprises. En utilisant le maillage du territoire dont elle dispose, elle met à la disposition des petites entreprises sa force de frappe géographique et locale pour les aider à développer leurs campagnes de marketing direct.

Comme le rapporte Ouest-France, demain les facteurs seront aussi des maillons essentiels pour mieux cartographier l’état des routes pendant leur tournée, grâce à des capteurs (caméras, scanner 3D, GPS…). « La caméra installée à l’arrière du véhicule filmera l’état de la voirie et identifiera les problèmes sur la chaussée », explique Philippe Carré, directeur du Système d’information, dans le quotidien régional.


LD
Ecrit par
Lilas D
Journaliste, chercheuse et consultante. Depuis Berlin, j'écris sur les enjeux sociétaux des technologies et questionne le futur que nous sommes en train de construire.
Partager
Commentaires (0)
S’inscrire
à la newsletter