Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

techologie-sportif

La technologie au service des sportifs

Morgane Boutin-Neveu
Morgane Boutin-Neveu
8 septembre 2016

Intelligence artificielle, tracking, robotique : sport et technologie sont aujourd’hui intégrés. Retour sur l’utilisation parfois contestée de ces outils …

La 1ère édition moderne des Jeux Olympiques en Grèce a lieu en 1896 : 9 disciplines, 14 nations et 241 sportifs sont au programme. Rio 2016  accueille aujourd’hui la 28ème édition des Jeux Olympiques d’été : 28 disciplines, 204 nations et plus de 11 000 sportifs. La technologie en plus…

Aujourd’hui, il est pratiquement impossible de séparer le sport de la technologie.  Aide à la performance, soutien pour le sportif, outil de régulation, nombreuses sont les utilisations de la technologie dans ce domaine. Zoom sur ces dernières au profit (ou non ?) du sport…

Stimulation cérébrale ? Dopage 2.0 ?

Halo Sport est un casque connecté qui améliore les performances physiques et cérébrales. Porté lors des entraînements, il envoie des impulsions électriques (appelées neuropriming) dans une région spécifique du cerveau  – dédiée au sport – afin de le stimuler. Augmentation de la concentration, de l’efficacité et donc des résultats…

Développé par la société américaine Halo Neuroscience, ce casque a déjà fait ses preuves auprès de l’équipe US de saut à ski dont la force de propulsion a augmenté de 31% en deux semaines. De son côté, l’US Air Force a diminué de moitié le temps de formation des pilotes de drones. Basketteurs de la NBA et athlètes américains ont également testé la technologie à Rio.

Un vif débat s’est ouvert, l’amélioration des performances n’étant pas totalement due à un travail “physique”. Affaire à suivre…

Le casque Halo Sport
Le casque Halo Sport

Le Tour de France de l’IoT

103ème édition du Tour de France, la fameuse course cycliste créée en 1903.  Plus de 3 500 kilomètres de parcourus et près de 28 cols franchis. De quoi en démotiver plus d’un ! A défaut de faire du vélo, il est possible de suivre en direct les performances des cyclistes grâce aux capteurs télémétriques de Dimension Data, installés sous leurs selles En pas moins de 3 secondes, les données GPS sont traitées et transmises sur le net.

Afin de parfaire et préciser les données diffusées, couplons à ça de la data externe (puissance et sens du vent, chaleur) qui influencent les performances des coureurs…

Performances qui sont d’ailleurs remises en cause suite à l’affaire Femke Van den Driessche en Belgique, affaire qui a secoué le monde sportif, mettant sur le devant de la scène le « dopage mécanique ». Cette jeune cycliste de 19 ans, lors des mondiaux de cyclo-cross, a en effet caché dans le cadre de son vélo, un moteur électrique, ce qui lui a valu 6 ans de suspension. La réaction du gouvernement français s’est faite sans attendre, instaurant en partenariat avec le Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA), la mise en place de scanners sur le bord des routes, détectant les ondes magnétiques générées par les potentiels moteurs électriques cachés dans les vélos et l’installation de caméras thermiques sur les vélos repérant la présence d’éléments électriques, aimants ou autres dispositifs de fraudes.

« La vitesse moyenne,  la distance entre les coureurs ou encore la composition des pelotons sont remontées et présentées en direct sous forme de data-visualisation. » 

Tim Wade

tourdefrance-fraude-camérasthermiques
Tour de France 2016

« C’est un outil qui a permis de soulager la tâche des arbitres assistants qui peuvent aujourd’hui se focaliser sur le hors-jeu. Cela apporte de la sérénité »

Français Clément Turpin,
arbitre de l’Euro 2016.

La technologie plus fiable que l’humain

L’erreur est humaine, c’est bien connu. Et l’œil humain ne peut pas tout voir, certains détails lui échappant, mais pouvant avoir un poids décisionnel et des conséquences énormes, notamment quand il s’agit de notations ou d’arbitrages sportifs.  La Goal-line Technology (technologie sur la ligne de but en français), actée pour l’EURO 2016 de football, illustre bien ces propos. Portée par la société anglaise Hawk-Eye, il s’agit d’un système électronique d’assistance à l’arbitrage, placé sur la ligne de but et permettant de savoir si le ballon a franchi la ligne ou non.

Plus encore, cela permet une certaine objectivité et une limite dans la corruption. Dans la même souche, la fédération japonaise de gymnastique voudrait se servir de l’intelligence artificielle afin de noter les gymnastes lors des JO de Tokyo en 2020. Développée par les laboratoires Fujitsu, cette technologie se base sur des caméras laser 3D, capables de reconnaître les mouvements de l’athlète, ses performances techniques, de les comparer aux standards de référence, et ainsi de le noter. Avant de déployer cette notation automatisée pour les JO, il conviendrait de l’appréhender lors des entraînements des gymnastes, afin de les aider à s’évaluer et de bénéficier pour eux d’un autre œil que celui de leurs coachs.

La Goal-Line Technology
La Goal-Line Technology

Tokyo 2020 : 32ème édition des Jeux Olympiques. Le pays du soleil levant, à la pointe de la technologie, souhaite en parallèle organiser des Jeux Olympiques de robots. De la même manière, aura lieu à Dubaï en décembre 2017 la World Future Sports Games, une compétition où les athlètes seront … des machines.

Avant cela, rendez-vous en suisse, à Zurich, le 8 octobre pour le cybathlon, ou compétition bionique d’athlètes aidés par la robotique, la technologie et l’informatique. Bras bioniques, exosquelettes, fauteuils connectés, pilotage d’avatars par la pensée (appelé BCI = Brain Computer Interface) seront au programme lors de cet événement sportif relevant presque de la science-fiction.

Définitivement, les nouvelles technologies sont maintenant présentes partout, ici, dans le sport. Même si leur but premier est bien entendu de servir le sportif afin d’améliorer son quotidien et d’aider les instances à plus d’impartialité et de justesse, il convient quand même de se demander où se trouve la frontière entre réalité et technologie ? La technologie prend-elle le pas sur les performances sportives ?

Rendez-vous en 2020, pour les prochains JO…


Morgane Boutin-Neveu
Ecrit par
Morgane Boutin-Neveu
Chef de projet Digital Innovation Groupe La Poste
Partager
Commentaires (0)