Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

Udacity, la plateforme de MOOC

Udacity, la plateforme de MOOC qui va vous faire bosser chez Google

Sébastien Louradour
Sébastien
24 novembre 2016

En plus de proposer les cours en ligne (MOOCs) les plus innovants du marché, Udacity a décidé de trouver un job à ses diplômés.

Connu pour avoir fait partie des premiers à proposer une plateforme de cours 100% en ligne, Udacity prouve que les MOOCs (Massive Open Online Courses), sont loin d’être une simple mode. Pour cela, encore faut-il savoir proposer les formations les plus pertinentes et assurer à ces diplômés d’un nouveau genre la certitude de trouver un job. C’est ce que vient de faire Udacity grâce à son nouveau service appelé Blitz.

En 2014, l’université qui n’avait pas encore commencé à créer son MOOC était presque la risée de tout l’enseignement supérieur. Il faut dire que l’apparition de ces cours en ligne a jeté un froid sur une institution qui a peu fait évoluer ses amphithéâtres depuis les 200 dernières années. Promettant de révolutionner l’Université et sa pédagogie, les MOOCs se sont un peu cassé les dents sur une institution encore sceptique sur l’utilité réelle des outils numériques. Or à la différences des plateformes comme Coursera ou EdX, pour ne citer que les plus prestigieuses, qui se sont montées respectivement autour des universités de Stanford et Harvard, Udacity a fait le choix de la rupture, presque complète, avec les universités.

Udacity, la plateforme de MOOC

Le Nanodegree, le diplôme d’ingénieur de demain ?

Sebastian Thrun, le CEO et fondateur d’Udacity a beau avoir été un temps enseignant à Stanford, il n’en reste pas moins très critique sur l’élitisme du monde universitaire, en particulier lorsqu’il affirme que pour chaque diplômé de Stanford, il y a des centaines de personnes qui, sans avoir le même pedigree, pourraient faire le même job.

Monté il y a 3 ans, le programme Nanodegree permet de suivre une formation d’ingénieur totalement en ligne en partenariat avec des entreprises telles que Google, Facebook, Amazon, etc. 13 spécialités sont disponibles dont les dernières lancées il y a seulement quelques mois sont très en avance sur les formations traditionnelles proposées par les établissements d’enseignement supérieur : intelligence artificielle, réalité virtuelle et véhicules autonomes. Alors qu’aux Etats-Unis le prix d’un Master varie entre 30 000 et 120 000 dollars, les 200 dollars mensuels moyens à payer pendant les 6 à 9 mois de formation pour un Nanodegree sont presque indolores. D’ailleurs si vous faites partie des 12 à 25% d’étudiants à terminer votre diplôme, Udacity vous rembourse la moitié des droits d’inscription, un peu comme une bourse au mérite rétroactive. En complément de de ce programme payant, Udacity propose également des cours gratuits qui ne permettent en revanche pas d’obtenir de diplôme, ainsi qu’un Master en informatique en partenariat avec Georgia Tech. Pour ce master, il faut compter 7 000 dollars.

Mettre en relation jeunes diplômés et entreprises

L’autre force d’Udacity est de vous proposer une formation qui va vous aider à réussir votre atterrissage sur le marché de l’emploi. Alors que la pénurie en diplômés d’écoles d’ingénieurs ne va cesser de s’accentuer au cours des prochaines années, le programme Blitz a pour projet d’enfin réunir besoins des entreprises technologiques et compétences des diplômés. Pour cela, Udacity propose à tous les diplômés du Nanodegree program d’être dans un pool de potentielles recrues pour participer à des projets développés par des entreprises. Ces dernières peuvent de leur côté recruter une équipe projet composée de ces nouveaux diplômés pour créer un site web, une application mobile, etc.

Le modèle économique est très transparent, Udacity prend 10 à 20% de la rémunération des “blitzers”, nom donné aux participants au programme, et si l’entreprise décide de recruter ces derniers à la fin de la mission, Udacity ne demande aucun frais. La plateforme de MOOC se positionne ainsi à mi chemin entre un cabinet de recrutement et un cabinet d’outsourcing en offrant la certitude d’une prestation réussie en mobilisant les meilleurs compétences ainsi qu’une rampe d’accès à l’emploi.

Udacity, la plateforme de MOOC

Idéal pour les startups

L’autre principe de Blitz est en effet de s’engager à assurer la réalisation du projet ou bien la prestation est remboursée à 100%. Un principe hautement sécurisant pour les jeunes entreprises qui ne peuvent pas se permettre de jeter de l’argent par les fenêtre en faisant appel à des prestataires stratégiques pour leur développement. Les entreprises faisant déjà appel à Blitz sont par exemple Sidewalk Labs, le laboratoire dédié à la ville de Google ou 99designers.com, une plateforme de marché de designers qui a décidé de faire appel aux “blitzers” pour prendre en charge les projets de design d’apps.

Depuis la création du programme Nanodegree, plus de 900 diplômés ont trouvé un travail. En ayant monté des partenariats avec des entreprises telles qu’AT&T, Google, Mercedes, etc. Udacity a réussi à rapprocher durablement entreprises de pointe et formations aux dernières technologies, ouvertes à tous, à un faible coût et permettant de s’insérer durablement dans l’emploi.  Un signe encourageant qui démontre que de nouvelles initiatives émergent pour favoriser l’insertion professionnelle.


Sébastien Louradour
Ecrit par
Sébastien Louradour
Analyste en stratégie pour Le Groupe La Poste à San Francisco, je suis et décrypte les dernières tendances dans la baie, du presse orange connecté à la dernière app de Google. Mes sujets du moment : intelligence artificielle, objets connectés et fintech. Mon défi à court terme : tester la Tesla model X.
Partager
Commentaires (0)

Merci de poster votre commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*