Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

silicon-valley

Une brève histoire de la Silicon Valley

Sébastien Louradour
Sébastien
27 juin 2017

Comment cette vallée agricole est devenue l’écosystème d’innovation le plus puissant du monde.

Le mythe de la Silicon Valley remonte aux années 50. Les ingrédients qui ont contribué à construire le plus grand écosystème d’innovation du monde ont alors été les suivants  : le talent scientifique, l’esprit entrepreneurial, le financement, et la volonté de rompre avec le modèle établi.

Des ranchs aux semiconducteurs

Dans les années 50, la Silicon Valley était une immense étendue de collines et de plaines où la principale activité était agricole. Seule brique déjà en place, et devenue depuis essentielle, l’université de Stanford et la ville universitaire de Palo Alto construites à la fin du XIXème siècle.

Mais en 1956, un événement va durablement transformer le cours de l’histoire de cette vallée située à une cinquantaine de kilomètres au sud de San Francisco. Le scientifique, et prix nobel pour avoir co-inventé le transistor, William Shockley, décide d’installer son laboratoire à Mountain View pour monter un laboratoire de transistors en silicone. La raison de cet emplacement est alors principalement familiale. Il recrute pour cela des scientifiques de haut niveau dont un certain Gordon Moore, qui deviendra plus tard le co-fondateur de Intel et qui établira la célèbre loi de Moore.

Les "8 traîtres" alors salariés de Fairchild Semiconductor
Les "8 traîtres" alors salariés de Fairchild Semiconductor

Les 8 traitres

L’histoire de la Silicon Valley et le mythe qui l’entoure est avant tout une histoire d’irrévérence à l’égard de l’establishment. Quelques temps après que William Shockley ait recruté ses brillants scientifiques, huit d’entre eux décident de quitter l’entreprise essentiellement à cause des mauvaises méthodes de management imposées par le prix nobel. Ces huit employés, renommés plus tard “The Traitorous 8” (les huit traîtres), vont monter ensemble, et toujours dans la Silicon Valley, une société de semi-conducteurs : La Fairchild Semiconductor. Ils y parviennent à la suite d’une levée de fonds laborieuse au cours de laquelle la plupart des grands groupes américains de l’époque refuse de prendre part. Ce sera finalement Sherman Fairchild, fondateur de Fairchild Camera and Instrument à New York qui décidera de prendre le risque d’investir dans la “startup”.

Rompre avec la côte Est

Alors que l’entreprise remporte un grand succès notamment en équipant les fusées du programme spatial Apollo, les investisseurs de Fairchild décident de racheter l’entreprise. Mais les salariés de l’entreprise veulent alors leur part du gâteau. Il faut dire que ce sont tous de brillants scientifiques et ils ne comprennent pas pourquoi seuls les cadres dirigeants pourraient bénéficier de stock options. Leur demande d’attribuer des stocks options à l’ensemble des salariés de l’entreprise les fait alors passer auprès des financiers de la côte est pour des… communistes . Il faut dire que règne alors un climat de suspicion en pleine guerre froide et après une douloureuse période de MacCarthysme.

La création d’Intel

En désaccord avec les choix imposés par la côte est, les 8 traitres quittent peu à peu l’entreprise pour s’engager dans leur propre aventure entrepreneuriale. Les derniers de la bande à quitter Fairchild sont Gordon Moore et Robert Noyce. Ils se tournent alors vers celui qui les avait accompagné à réaliser leur première levée de fonds pour lancer eux aussi leur entreprise. Mais entre temps les choses ont totalement changé. Les investisseurs se bousculent pour investir dans la startup. La levée de fonds de 3 millions de dollars est bouclée en un jour et demi et en 1968 naît la société Intel.

En 1978, les fondateurs d'Intel devant un processeur encore... grand
En 1978, les fondateurs d'Intel devant un processeur encore... grand

Naissance de l’expression Silicon Valley

A la fin des années 60, une réelle effervescence règne dans les environs de Palo Alto et de Mountain View. des centaines d’ingénieurs et scientifiques se rêvent en entrepreneurs, rompant avec les vieilles pratiques de la côte est, ils vont être en capacité de monter des entreprises plus souples libérées des contraintes bureaucratiques alors encore à l’oeuvre sur la côte atlantique. En 1969, le concept de “startup” est théorisé au cours d’une conférence intitulée “les entreprises startups : les ingénieurs deviennent entrepreneurs”.

En 1971, des journaux commencent à publier des articles en mentionnant la “Silicon Valley”. Depuis, Intel est devenu le plus grand constructeur de processeurs au monde et ont suivi depuis des dizaines de startups aujourd’hui devenues parmi les multinationales les plus influentes du monde.


Also published on Medium.


Sébastien Louradour
Ecrit par
Sébastien Louradour
Rédacteur en chef de Yellow Vision, je décrypte les dernières tendances, essaye d'écouter les signaux faibles et de rendre l'ensemble compréhensible pour tous. Contactez-moi, j'échangerai avec plaisir !
Partager
Commentaires (0)