Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

la_voie

La voix comme interface du futur

LD
Lilas
19 mars 2018

L’arrivée des assistants vocaux tels que Google Home ou Amazon Écho dans les foyers ouvre des possibilités infinies pour interagir avec objets et machines du quotidien.

À quoi ressembleront les interfaces de notre quotidien demain ? Certains imaginent des écrans 3D comme dans Retour vers le futur, où le héros a l’illusion tenace qu’un requin blanc va soudain l’avaler alors qu’il s’agit simplement d’une affiche du film Les Dents de la mer 10. D’autres, comme la start-up Ultrahaptics, que nous avions chroniquée dans ces pages, ambitionnent d’incorporer une sensation de toucher.

De leur côté, Google, Amazon, Apple et d’autres font le pari de la voix, à travers leurs assistants vocaux domestiques. Qu’est-ce que cette tendance préfigure pour les marques ?

article_voice

L’ère des assistants vocaux

Créé en 2011 par Apple pour sa flotte d’appareils électroniques, Siri est sans doute l’assistant vocal le plus célèbre. Depuis 2014, une cohorte de compagnons au doux nom de Alexa, Cortana ou Google Assistant ont suivi et ont été progressivement incorporés à des smart speakers — ou enceintes intelligentes. Une fois connectées au wifi de votre maison et configurées correctement, ces enceintes agissent comme votre assistant personnel et répondent au son de votre voix. Vous êtes en pleine conversation à table et soudain vous avez un doute sur la date du Lab Postal ? Sans sortir votre téléphone, vous pouvez demander à votre enceinte connectée la réponse. Introduisez votre question par une commande (“Ok Google” ou “Alexa, cherche sur Google”) et le tour est joué : vous savez que l’événement se déroulera les 27 et 28 mars.

La voix comme interface

Outre une requête internet, votre enceinte connectée peut servir à une multitude d’actions : allumer ou éteindre les lumières du foyer, jouer votre podcast favori, vous donner les infos du jour, vous prévenir de votre prochain rendez-vous, etc. Votre assistant personnel s’interconnecte à une ribambelle d’objets domestiques et d’applications de votre choix ; grâce à de courtes conversations et interactions avec vous, il est donc capable de vous simplifier la vie en exécutant pour vous requêtes et tâches du quotidien. Et les chiffres indiquent qu’il risque de s’immiscer dans nos vies durablement puisque, selon les estimations de Juniper Research, 55% des ménages américains seront dotés d’une enceinte connectée en 2022 (aujourd’hui, 47,4 millions d’Américains ont accès à un appareil de ce type – soit 20% de la population des États-Unis).

Trouver sa voix

Outre le succès pour les fabricants d’enceintes connectées, qu’est-ce que cette nouvelle donne préfigure pour les marques et entreprises ? Il s’agit d’abord d’un tournant symbolique : la voix augure un contact plus immédiat, plus intime et plus calme avec la technologie. À mesure que l’intelligence artificielle se perfectionnera, elle sera en mesure de reconnaître le ton et l’humeur de l’utilisateur, de lui proposer des services ou loisirs en fonction de sa fatigue et du contexte de sa journée. Surtout, la voix comme interface inaugure une ère dans laquelle il faudra inventer des expériences utilisateurs accessibles et ludiques, où le dialogue permettra des interactions qui se fondent parfaitement dans le quotidien sans être invasives. Finie la recette de cuisine qui vous visse à votre écran : désormais, l’assistant vocal pourra vous conseiller quel plat pimentera mieux votre dîner et vous guidera pas à pas en jouant votre musique favorite. Enfin, il s’agira aussi de doter la voix d’une personnalité qui correspond à l’univers de marque : quand on sait qu’une étude sur le marché singapourien rapporte qu’un tiers des utilisateurs d’interfaces vocales “fantasment sexuellement sur leur assistant vocal”, on voit à quel point l’affinité émotionnelle est forte. Ce qui veut dire que, pour se distinguer dans ce foisonnement de voix, les marques devront développer une voix qui leur ressemble pour établir avec leurs publics une relation de confiance durable… et intime.


LD
Ecrit par
Lilas D
Journaliste, chercheuse et consultante. Depuis Berlin, j'écris sur les enjeux sociétaux des technologies et questionne le futur que nous sommes en train de construire.
Partager
Commentaires (0)
S’inscrire
à la newsletter