Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

biometrie-comportementale

Votre identité mise à nu par la biométrie comportementale

Jean Pierre Fourcade
Jean Pierre
27 avril 2017

La biométrie comportementale permettra d’obtenir des méthodes d’authentification plus dynamiques, plus sûre, plus simples pour ne plus avoir à recourir aux logins et mots de passe.

La biométrie comportementale permet l’identification d’une personne par une de ses caractéristique non pas liée au physique comme l’ADN, l’empreinte digitale, l’iris de l’œil, le réseau veineux, etc…, mais par l’une de ses caractéristiques comportementales comme penser, parler, chanter, se mouvoir, etc… Cette signature comportementale se révélera être toute aussi unique que la signature génétique d’un individu.

De nombreuses études démontrent que les mots de passe ne suffisent plus à protéger et sécuriser les accès aux comptes. Avec neuf entreprises sur dix étant victimes de fraude au cours de la dernière année, Il n’est pas rare que ces informations d’identification volées rendent les entreprises vulnérables aux attaques en ligne.

Pour protéger leurs utilisateurs et contrecarrer les fraudeurs, les entreprises utilisent plusieurs couches d’authentification, y compris l’authentification à deux facteurs et les technologies plus récentes telles que la biométrie comportementale.

La biométrie comportementale apporte la promesse à l’utilisateur de ne plus entrer son mot de passe pour déverrouiller son smartphone, il lui suffit de le prendre en main et au bout de quelques secondes l’utilisateur sera reconnu par ses caractéristiques comportementales.

La « frappologie » ou la détection de vos tapotages sur le clavier d’un ordinateur

L’analyse dynamique de frappe sur un clavier surnommé « la frappologie » est une méthode d’authentification par biométrie comportementale qui est la plus connue et apparue en France à partir de 2007 au groupe de recherche en monétique et biométrie de Caen (CNRS/ENSICAEN/Unicaen). Cette technique permet d’analyser le comportement d’un utilisateur avec précision en utilisant les paramètres suivant comme comment bouge-t-il sa souris, avec quelle accélération et combien de temps appuie-t-il sur une touche. L’analyse de ces informations permettent de déterminer de nombreuses informations sur une personne et apportent autant d’indices pour l’identifier.

La lecture labiale ou la détection du mouvement des lèvres

L’équipe de chercheurs scientifique de l’université Baptiste de Hong Kong a présentée en mars 2017 une nouvelle technologie d’identification via un logiciel de lecture sur les lèvres intitulé « Lip motion password ». Ce système utilise la caméra du smartphone ou de l’ordinateur qui analyse les caractéristiques du mouvement des lèvres, le contour, la texture. L’inventeur de ce mécanisme, le professeur Cheung Yiu-ming déclare que son application peut s’appliquer à l’authentification des transactions financières, comme le paiement électronique à l’aide de périphériques mobiles, les transactions sur les guichets automatiques. Il peut également être appliqué pour les systèmes de contrôle d’accès utilisé dans les entrées des entreprises ou de locaux privés.

cheung-yiu-ming

La lecture des ondes cérébrales pour une identification à haute sécurité

La chercheuse en psychologie, Sarah Laszlo de l’Université de Binghamton à New York a conçu un test informatique composé d’une série de 500 mots et images simples comme une pizza ou un bateau. Sarah et ses collègues experts ont soumis ce test à un panel de 50 personnes, dont ils ont analysé les ondes cérébrales à l’aide d’un casque encéphalogramme. Les résultats ont permis de déterminer que les informations reçues pour chaque image ou mot étaient propres à chaque individu. Ainsi il en ressort que chaque cerveau émet des ondes cérébrales uniques, une empreinte cérébrale spécifique intitulée « Brainprint » et que le système informatique était bien capable d’identifier avec 100% de précision chacune des personnes qui avaient répondu au test.

Déjà des applications pour les banques…

BioCatch est une Start-up leader en cyber sécurité qui propose des solutions biométriques comportementales en analysant les interactions homme-machine pour protéger les utilisateurs et les données. Leur technologie a été récemment déployée à la Banque NatWest qui est l’une des plus grandes banques au Royaume-Uni avec plus de 14 millions de clients.

Le système de BioCatch capture plus de 500 points de comportement tels que la coordination œil-main, la pression, les tremblements de main, la navigation, le défilement et d’autres mouvements des doigts entre autres afin de créer un profil d’utilisateur unique. En effectuant une authentification continue, le système est également capable de reconnaître les anomalies dans les comportements pendant toute une session.


Jean Pierre Fourcade
Ecrit par
Jean Pierre Fourcade
A la frontière entre l’information, la recherche et le développement, ma mission est de surveiller l’évolution des technologies dans des domaines bien déterminés mais aussi au-delà. Je suis très souvent connecté sur de nombreux réseaux pour alimenter ma soif de connaissances par mes explorations dans le nouveau monde du numérique.

Partagez cet article

Partager
Commentaires (0)
S’inscrire
à la newsletter