Simplifiez-vous l'innovation

#astuce
catégories

#astuce
partage

#astuce
liens internes

Uber-messenger-bot

Commander un Uber avec Facebook Messenger ? C’est possible

Sébastien Louradour
Sébastien
11 août 2016

Tout le monde, ou presque, connaît l’application Uber qui permet de commander en un temps record un chauffeur. Uber explore de nouvelles pistes pour faciliter la réservation de son véhicule en proposant un bot sur Messenger

Les applications mobile, c’est dépassé. De moins en moins de personnes téléchargent les applis, elles sont parfois complexes à comprendre, il faut devoir naviguer entre elles constamment… Uber a donc décidé d’avoir, en plus de sa propre app, une présence sur les applications de messageries, telles que Messenger.

Réserver son Uber dans une conversation Messenger

Le fonctionnement est, comme le montre la vidéo, d’une simplicité redoutable. Il suffit de discuter avec une personne sur Messenger pour instantanément réserver une course soit avec Uber ou Lyft (le concurrent d’Uber à San Francisco). Pour une première course, la personne doit préalablement avoir renseigné ses coordonnées bancaires sur Messenger, ou simplement renseigner son identifiant Uber et le tour est joué.

Ce service ouvert il y a 7 mois par Facebook aux Etats-Unis (et disponible prochainement dans d’autres pays, bien qu’aucune date ne soit communiquée) ouvre de nouvelles opportunités de commerce pour n’importe quel acteur souhaitant accéder, à terme, aux 900 millions d’utilisateurs de Messenger à travers le monde.

Le commerce conversationnel est en marche

Chris Messina, inventeur du hashtag chez Twitter, passé depuis chez Uber, explique dans un article publié sur Medium toutes les vertus du bot. Cet évangélisateur du digital en est convaincu, l’avenir du commerce sera conversationnel ou ne sera pas.

Et il faut reconnaître que les arguments avancés sont assez percutants. En premier lieu, la force des applications de messagerie. Fin 2015, celles-ci avaient dépassé le nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux. Ensuite, leur utilisation est juste incomparablement simple. Il n’y a rien à installer, il n’y a rien à configurer, il s’agit juste de flux de données. Depuis que Messenger a permis de réaliser des paiements directement via son app, tout est en effet devenu possible pour les marques qui souhaitent investir les applications de messagerie.

On peut donc s’attendre à voir apparaître dans un futur très proche un Airbnb pour réserver un appartement, ou La SNCF, pour réserver un train. Comme je l’évoquais dans un précédent article, l’application Allo de Google, qui doit sortir cet automne, permettra pour sûr de réserver son restaurant de cette façon.

Reste désormais à savoir comment ces marques vont réussir à rester discrètes dans des applications qui restent avant tout réservées aux conversations avec ses proches.

N.B. : Alors que nous évoquions dans un précédent article le devenir d’Uber , il semblerait que cela n’effraie pas la start-up, qui débarque à présent sur Facebook Messenger et continue de développer de nouvelles fonctionnalités.


Sébastien Louradour
Ecrit par
Sébastien Louradour
Rédacteur en chef de Yellow Vision, je décrypte les dernières tendances, essaye d'écouter les signaux faibles et de rendre l'ensemble compréhensible pour tous. Contactez-moi, j'échangerai avec plaisir !
Partager
Commentaires (0)
S’inscrire
à la newsletter